Le plantage de Skype imputé au Patch Tuesday de Microsoft

Cloud

Les nombreux redémarrages occasionnés par l’installation de la mise à jour de
sécurité Windows seraient à l’origine de la paralysie du service VoIP.

Le fournisseur de services VoIP Skype a déclaré que la longue interruption qui a paralysé son service la semaine dernière était en réalité dû à un pic de connexions utilisateur suite à l’installation de la dernière mise à jour de sécurité de Microsoft.

Le crash a provoqué une paralysie du service pendant deux jours et a donné libre cours à des spéculations selon lesquelles le fournisseur de services VoIP aurait été victime d’une vaste attaque par déni de service.

Villu Arak, porte-parole de Skype, a déclaré dans une note publiée sur un blog interne que si l’interruption de service était due à un crash système, elle n’était pas le fait d’un effort malveillant délibéré.

Le problème, explique-t-il, est survenu lorsqu’un grand nombre d’utilisateurs a installé la mise à jour de sécurité de Microsoft du mois d’août. Après le redémarrage de leurs ordinateurs, les utilisateurs ont tous essayé de se connecter au service Skype, ce qui a provoqué la saturation des composants du service qui gèrent les connexions peer-to-peer.

Normalement, une fonction d’auto-rétablissement devrait intervenir et permettre au système de corriger ou compenser l’augmentation de la charge. Mais cette fonction ne s’est jamais activée, ce qui a entraîné une réaction en chaîne qui a paralysé l’intégralité du service.

“Le problème a désormais été clairement identifié chez Skype”, ajoute Villu Arak. “Nous pouvons confirmer catégoriquement qu’aucune activité malveillante n’a été attribuée et que la sécurité de nos utilisateurs n’a été à aucun moment menacée.”

Selon Villu Arak, Skype aurait déjà corrigé le code responsable du plantage. Le porte-parole n’a toutefois pas précisé si le système pourrait résister à l’avenir à un telle affluence, mais il a promis que les utilisateurs ne seraient pas affectés de cette manière la prochaine fois qu’un tel problème se présentera.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 20 août 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur