Le Point sur le Web

Cloud
Information - news

L’hebdomadaire Le Point va ouvrir son site Web le 4 novembre. On y trouvera le numéro de la semaine, des dossiers thématiques, ainsi qu’un accueil personnalisé et une boutique en ligne. Un système de points sera mis en place pour fidéliser les lecteurs.

Le Point débarque sur le Web ! C’est le 4 novembre que le site de l’hebdomadaire ouvrira ses portes. Alors que tous les autres magazines d’information disposent déjà de leur vitrine sur le réseau, celui du Point arrive bon dernier. Pourquoi ? “En fait nous travaillions depuis un moment sur une autre base de données, Info Online, et sur le site du supplément Université”, explique Philippe Ruchman, chef du projet. “Et puis ce n’était pas notre priorité. Mais cela nous a donné le temps de réfléchir”. Il faut dire aussi que la gestation a été longue. Pas moins de trois prestataires ont été successivement remerciés, jusqu’à ce que le choix se fixe enfin, en juin 1999, sur Rosebud, avec lequel Le Point travaillait déjà depuis 1995 pour son archivage. Le coût d’investissement initial se chiffre aux alentours de 700 000 francs.

Rosebud a réalisé un site sans fioritures, “sobre, très lisible. Comme dans le journal, on sait toujours où l’on se trouve, et chaque point du site devrait être accessible en trois clics maximums,” décrit Philippe Ruchman. L’internaute y trouvera le numéro de la semaine, plus des dossiers thématiques, enrichis de liens sélectionnés par la rédaction. Certains articles seront en libre consultation, mais la plupart seront payants. Il en va de même pour les archives. L’achat d’un article donne droit ensuite à l’intégralité du numéro. Bien sûr, les abonnés de la version papier, après identification de leur numéro, auront accès gratuitement à cette version électronique, ainsi qu’à un crédit d’archives. Enfin, chacun peut s’ouvrir un compte sur le site, et personnaliser son sommaire : l’internaute verra s’afficher en priorité les informations correspondant à ses centres d’intérêt. Une lettre d’information lui sera également adressée chaque semaine.

Le site, sur lequel travaillent quatre personnes, n’aura pas, dans l’immédiat, de rédaction spécifique : “on fait un journal, pas de l’Internet. De plus, créer une deuxième rédaction équivaudrait à créer deux discours, et ce n’est pas notre but”, clarifie Philippe Ruchman. Le contenu spécifique sera donc fourni, sous forme de fils d’informations, par les partenaires du Point, comme Multimédium ou Stratégic Road. Quant au problème des droits d’auteur, il a été résolu de façon “pragmatique” : chaque somme versée en ligne pour un article est mise dans un pot commun, puis redistribuée sur la rédaction.

Pour fidéliser le lecteur du Point, réputé appartenir aux catégories aisées de la population active, le site proposera un système de points. Attribués à chaque page lue, ils donneront ensuite droit à des cadeaux ou des réductions chez les partenaires de la boutique en ligne. “Nos lecteurs sont habitués à des privilèges : c’est notre manière de créer une valeur ajoutée sur le site, et de leur donner envie de venir voir nos informations”, ajoute Philippe Ruchman, en précisant, modeste, qu’un minimum de 100 000 lecteurs sont attendus par mois. Rendez-vous le 4 novembre.

Pour en savoir plus : le site du Point


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur