Le portable de l’OLPC entre en phase de production

Mobilité

Le fabricant taïwanais Qanta Computer a lancé la production des ordinateurs XO dans son usine de Changshu.

La fondation One Laptop Per Child (OLPC) a annoncé le lancement en production de ses ordinateurs à bas prix destinés aux pays en développement. C’est dans son usine de Changshu, en Chine, que la société taïwanaise Quanta Computer a entamé la fabrication des ordinateurs XO.

Initié en 2005, le projet visait à créer un ordinateur portable limité à $100. Mais les coût de production ont en réalité presque doublé entre temps. Le secret du faible coût de ces machines réside dans l’utilisation du système d’exploitation open source Linux.

L’OLPC a reçu des commandes de pays aussi divers que l’Uruguay ou la Mongolie, mais l’organisation envisage également de vendre ses machines en Amérique et au Canada. Les ordinateurs seront facturés $399 aux clients américains et canadiens, dont une partie sera reversée pour financer le coût de la donation d’une autre machine à un enfant d’un pays en développement.

Le gouvernement nigérian a récemment décliné l’offre de l’OLPC en faveur du PC Classmate d’Intel, dont il a passé commande pour un volume de 17 000 unités.

Le projet OLPC est né de l’initiative du professeur Nicholas Negroponte du Massachusetts Institute of Technology.

Adaptation de l’article OLPC laptops go into production de Vnunet.com en date du 8 octobre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur