Le porte-clés à mémoire d’IBM : essai décevant

Mobilité

L’équivalent d’un peu plus de cinq disquettes sur un porte-clés qui se branche directement sur port USB, c’est fort pratique. Surtout s’il n’y a pas besoin d’installer de pilote. Malheureusement, le DiskOnKey d’IBM n’est reconnu directement que sous Windows Me et 2000. Avec Mac OS 9, il n’apparaît pas sur toutes les machines. En plus, ce porte-clés vaut près de 500 francs. Dommage.

Voici un gadget qui aurait pu faire fureur, mais son prix risque de réfréner les ardeurs. A 500 francs, le porte-clés d’IBM est cher. Certes, il peut embarquer 8 Mo de données, mais en branchant cette petite mémoire amovible sur port USB, on peut avoir la surprise de ne pas le voir apparaître en tant que nouveau volume. C’est bien le cas sous Windows Millenium et Windows 2000, parfois sous Mac OS 9, mais en revanche sous Windows 98, il faut installer les drivers livrés sur un CD… Plus aucun intérêt à se promener avec son DiskOnKey, ainsi qu’il a été baptisé, s’il faut aussi emporter un CD… Pourtant, quand il est reconnu, le fait de disposer de 8 Mo sur une sorte de marqueur d’une dizaine de centimètres de long s’avère bien pratique. Un dernier reproche : l’attache du porte-clés est fixée sur le capuchon. Du coup, on a un peu peur de perdre ses 8 Mo en route…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur