Le premier jeu uniquement pour Mac OS X est prêt !

Mobilité

Giants : Citizen kabuto vient d’être déclarer Gold Master par son éditeur, l’américain Mac Play. Le portage de ce jeu déjà disponible sur PC a été réalisé uniquement pour Mac OS X. Il doit être commercialisé dès le 25 octobre aux Etats-Unis. Des versions françaises et allemandes suivront sous peu. Le jeu nécessite une puissance graphique importante sur PC. Sur Mac le plaisir reposera sur la GeForce 3 de nVidia auquel se jeu s’adresse essentiellement.

Giants : Citizen Kabuto est un titre de Planet Moon Studio, publié par Interpllay et parut sur PC le 7 décembre 2000. Près d’un an après, il fait son apparition sur Mac. Le logiciel vient d’obtenir son “bon à tirer”, avec l’arrivée d’une Gold Master qui doit permettre une commercialisation le 25 octobre prochain. Giants : Citizen Kabuto a été porté uniquement pour Mac OS X, et c’est une première. C’est l’OmniGroup, déjà responsable du portage de Quake 3 et spécialiste de l’environnement Cocoa sur Mac, qui s’est attaché à faire passer les personnages de ce jeu de stratégie et d’arcade en temps réel sur les machines à la Pomme. Le lancement est prévu le 25 octobre pour le continent nord américain, mais des versions françaises et allemandes du jeu ne devraient pas tarder, elles sont aussi en fin de préparation et devraient apparaître avant la fin de l’année. Il s’agit d’un des titres en cours de sortie pour MacPlay, qui revient donc en force sur la plate-forme (voir édition du 8 novembre 2000).

Le jeu lui-même est un mélange de jeu de stratégie et de jeu d’arcade en temps réel (voir le test de SVM). Trois types de personnages s’affrontent sur une planète composée de près de 30 îles, habitée par une population (les Smarties !) condamnée à subir leurs assauts. Là, l’imposant Kabuto, un monstre à dents aiguës protège désespérément son domaine de tout étranger. Seul, il est la création des Sea Reapers, des êtres marins, maîtres de magie et dominateurs de la nature, obligés de le fuir, après qu’il a échappé à leur contrôle. Enfin, les Meccaryns, tombés en panne sur ce rocher perdu cherchent à réparer et à en repartir. L’atmosphère de ce jeu est plutôt humoristique, avec une kyrielle de voix aux accents différents dont certains très “british” dans la version américaine du jeu. Attention, les technologies utilisées, si elles n’interdisent pas une utilisation du jeu sur les machines d’entrée de gamme Apple, ont tendance à réaliser une ponction importante sur les ressources du processeur.

Pour les configurations les plus onéreuses

Une bonne carte graphique s’avère nécessaire, même si les caractéristiques minimums annoncées requièrent Mac OS X (en version 10.0.4 au minimum), au moins 16 Mo sur une carte graphique 3D et 128 Mo de mémoire. Le jeu tire parti au mieux de la GeForce 3 de nVidia. En fait, il s’agit même du premier jeu sur Mac développé pour utiliser cette carte. Evidemment, la machine la mieux pourvue pour cette application sera de préférence un des derniers PowerMac G4, pourvu de ladite carte ! Mieux encore, le jeu peut également utiliser toutes les ressources des machines bi-processeurs d’Apple grâce à l’Omnigroup ! Pour Mark Cottam, le président de MacPlay, “jouer à Giants sur un PowerMac bi-processeur 800 MHz tournant sous Mac OS X et utilisant une carte graphique GeForce 3 sera la meilleure expérience de jeu disponible aujourd’hui, quelque soit la plate-forme”. Ce qui fait un peu cher tout de même. Le jeu, lui, sera vendu près de 50 dollars (près de 54 euros) aux Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur