Le premier PC “Potato Inside” !

Cloud

Des bricoleurs britanniques ont réussi à alimenter un petit serveur à base de processeur 386 avec des pommes de terre. Si la solution reste expérimentale, elle ouvre de nouvelles perspectives pour les petits serveurs Web.

Suite à un pari, des chercheurs anglais affirment avoir réussi à mettre au point un système d’alimentation électrique basé sur … des pommes de terre ! L’association de scientifiques dont le site se nomme Temple ov thee Lemur aurait réussi à alimenter un petit serveur 386 avec douze pommes de terre générant chacune un demi volt. Pour arriver à cette performance, ces techniciens ont “dépouillé” la machine de tous accessoires superflus (disque dur, par exemple). Le choix des pommes de terre tient au fait que ce tubercule possède une chair acide capable de générer un courant électrique si on y insère deux électrodes, l’une en zinc et l’autre en cuivre.

Si, pour le moment, il faut changer les pommes de terre tous les jours, on peut s’attendre à d’autres expérimentations avec des végétaux moins périssables et développant un peu plus de courant.

Pour vous connecter sur ce serveur à pommes de terre, allez donc faire un tour sur le site de Temple ov thee Lemur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur