Le projet d’ascenseur spatial n’est pas prêt de décoller

Cloud

La société américaine LiftPort, qui soutient ce projet, fait l’objet d’une
enquête pour une gestion financière défaillante.

La première société, qui a eu l’idée d’un projet d’ascenseur spatialen vue d’une exploitation commerciale, rencontrerait actuellement des difficultés financières.

En activité depuis 2003, la société américaine LiftPort Group a pour mission de construire le premier ascenseur spatial opérationnel avant 2018.

Un ascenseur commercial permettrait d’effectuer la liaison entre une tour terrestre et un satellite géosynchrone afin de permettre d’envoyer des charges utiles dans l’espace pour une simple fraction du coût d’un lancement de fusée.

Mais le business plan de la société semble avoir du mal à décoller. Son fondateur Michael Laine a déclaré qu’il n’entrevoyait aucun investisseur potentiellement intéressé et que ses fonds ne lui permettraient pas de tenir au-delà de septembre.

En outre, une procédure de la division valeurs mobilières de l’agence fédérale Washington State Department of Financial Institutions (DFI) a interdit à la société d’accepter davantage d’investisseurs et l’a accusé de vente abusive d’actions. Une lettre officielle annonçant la procédure d’alerte – avec possibilité d’imposer une amende – a été diffusée le 18 avril. Elle vise Liftport Inc, dba Liftport Group et Michael Laine, indique la notification du DFI*.

La comptabilité de la société indiquerait que les parties mises en cause ont perçu au moins 117 000 dollars auprès d’au moins 85 investisseurs, dont neuf sont des résidents de Washington, “par l’offre et la vente de titres non autorisés de Liftport, Inc, une société constituée dans le but de développer un ascenseur spatial.”

La société a connu un certain succès dans le passé, en construisant notamment un câble en fibre de carbone d’1,6 km de long.

Michael Laine est sur le point d’utiliser cette technologie dans une nouvelle entreprise baptisée Tethered Towers qui se chargera de vendre des systèmes radios rapides et faciles à déployer basés sur ce câble.

Mais le projet ne semble pas mieux se présenter avec la nouvelle entreprise. Tethered Towers doit être capable de générer 25 000 dollars par mois avant l’échéance de septembre pour pouvoir tenir la route, a indiqué Michael Laine. La société présentera un système expérimental à Seattle à la fin du mois pour tenter d’attirer les investisseurs.

Adaptation en français d’un article de Vnunet.com en date du 5 juin 2007

* Le nom exacte de la procédure dans l’article original sur Vnunet.com s’appelle : “a Statement of Charges and Notice of Intent to Enter an Order to Cease and Desist, Impose Fines and Charge Costs against Liftport Inc, dba Liftport Group, and Michael Laine”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur