Le projet Teledesic gagne en crédibilité

Cloud
Information - news

L’industriel Lockheed Martin vient d’être désigné pour lancer dans l’espace les premiers satellites du projet Teledesic. La constellation principalement financée par les deux magnats Bill Gates et Craig McCaw doit donner naissance à un vaste relais spatial de l’Internet.

Imaginé par les deux milliardaires Bill Gates et Craig McCaw, le projet de constellation satellite Teledesic pour l’Internet à haute vitesse se prépare à devenir réalité. La firme Teledesic vient d’attribuer au groupe aéronautique Lockheed Martin le lancement dans l’espace de la plupart des 288 satellites qui composeront le vaste réseau spatial. A une date non précisée, l’industriel utilisera trois lanceurs Proton M et trois Atlas V pour envoyer les équipements de communication en orbite basse. Le contrat précise que plusieurs satellites seront expédiés lors de chaque vol. En outre, dix autres tirs encore optionnels seront effectués si tout se passe comme attendu.

Teledesic profite de cette annonce pour souligner que l’architecture de son réseau de systèmes de communication est au point, du moins sur le papier. Avec l’aide de son partenaire principal Motorola, il aura fallu un an de travail pour concevoir des équipements capables d’arroser la planète de données Internet à haut débit. Une phase de validation est en cours et devrait s’achever d’ici trois mois avant d’entamer la production en série des équipements.

Motorola a par ailleurs versé 150 millions de dollars à Teledesic dans le cadre d’une prise de participation. A l’inverse, Teledesic a versé 250 millions de dollars à son partenaire pour le travail d’ingénierie. Mais toutes les dépenses sont encore loin d’être terminées. L’enveloppe globale consentie par Teledesic devrait atteindre 1,5 milliard de dollars, le coût étant supporté par différents associés tels le prince saoudien Alwaled Ben Talal ou la compagnie Boeing. En attendant, mieux vaut s’armer de patience : les premiers services commerciaux ne sont prévus que pour 2004.

Pour en savoir plus : http://www.teledesic.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur