Le renouveau de la téléphonie pour Mac ?

Mobilité

Depuis la suite AppleTelecom, disponible au début et jusqu’au milieu des années 90, la gestion de la téléphonie sur Macintosh est restée quasi muette. L’évolution des technologies et l’arrivée de la voix sur l’Internet semblent sur le point de renouveler le sujet. Apple préparerait un logiciel de téléphonie pour le Mac.

Apple proposait, il y a encore cinq ans, un logiciel capable de transformer le Mac en petit central téléphonique. Une perle qui fonctionnait essentiellement sur des modems Geoport, aujourd’hui disparus. Enregistrement de conversations, fax, téléphone, échange de données à distance, minitel, répertoire… tout avait été pensé pour libérer l’utilisateur. Depuis ? Plus rien, une utilisation sans doute trop confidentielle a eu raison d’AppleTelecom, l’application en question. Mais l’absence de logiciel de téléphonie pour Mac pourrait bien pousser Apple à développer sa propre solution, selon nos confrères de MacCentral.

Ce présupposé est étayé par l’annonce faite par Steve Jobs au cours de la conférence financière du 18 octobre 2000 (voir édition du 19 octobre 2000), de la sortie prochaine de deux logiciels révolutionnaires. L’hypothèse émise par Eric Politt, développeur à Multi-Ad-Services du groupe d’Information Technologique, est qu’Apple développerait son propre système de téléphonie sur Internet, face à l’inexistence de tels produits pour sa plate-forme. Eric Politt pense ainsi qu’Apple pourrait fournir son propre logiciel fonctionnant sous Cocoa, avec MacOS X, pour démontrer aux programmeurs la rapidité de développement dans cet environnement. Le fait qu’Apple soit propriétaire du nom de domaine “http://www.iphone.org” viendrait confirmer ce soupçon. “Cet ‘Instant Messenger’ disposera sans doute d’une option pour la vidéo. Vous vous souvenez de QuickTime Conferencing [une solution de conférence vidéo, Ndlr] ? Vous allez voir qu’avec la couche média QuickTime construite dans MacOS X, Jobs pourra annoncer qu’il a fallu à deux développeurs moins de 10 semaines pour produire cette merveille !”

Pour en savoir plus :

Le site d’eXtremeVoice (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur