Le robot tueur contrôlé par le Net

Cloud

L’Institut de technologie thaïlandais King Mongkut a présenté un robot armé qui détecte les intrus grâce à une caméra et des capteurs. Il tire sur un ordre passé par Internet. Sympathique animal !

Sur la photo du Bangkok Post, le professeur Pitikhet Suraksa est fier de présenter son joujou. De loin on dirait un jouet, pourtant ce n’en est pas un, loin de là. En effet, il s’agit ni plus ni moins d’un robot conçu à l’origine en Australie en 1994 et “amélioré” depuis pour en faire un vigile armé.

“Le robot est équipé d’une caméra et de capteurs qui détectent les mouvements et la chaleur. Il est armé d’un pistolet et peut être programmé pour tirer automatiquement ou attendre une autorisation de faire feu transmise par l’intermédiaire d’un mot de passe depuis n’importe où, puisque par le biais d’Internet,” explique Pitikhet Suraksa. Les constructeurs prévoient, sans surprise, d’en faire un gardien de zones à risque ou renfermant des biens très précieux comme certains musées.

Il y a peu de temps, une fausse alerte avait été postée sur un forum concernant la sécurité. L’auteur prétendait avoir piraté Aibo, le chien robot japonais de Sony, faisant du gentil toutou un méchant chien de combat. Heureusement il ne s’agissait que d’un canular. Mais en revanche la menace de voir Aibo armé par les ingénieurs de l’Institut de technologie thaïlandais est bien réelle !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur