Le SaaS pourrait peser 15 milliards de dollars d’ici 2012

Cloud

Selon Gartner, le monde des services et des logiciels en ligne a déjà atteint un chiffre d’affaires de 6,4 milliards de dollars en 2008.

Le Software As a Service (SaaS) ne connaît pas la crise. Selon une étude du cabinet Gartner, ce secteur atteindra un chiffre d’affaires de l’ordre de 6,4 milliards de dollars d’ici la fin de l’année, soit une progression de 27% par rapport à 2007. Et cette croissance semble partie pour durer : en 2012, Gartner estime que ce marché pourrait peser 14,8 milliards de dollars.

“La popularité de ce modèle de services à la demande a considérablement augmenté depuis quatre ans”, précise Sharon Mertz, directrice de recherche pour le cabinet d’études multi-sectoriel. “Les inquiétudes du début liées à la sécurité, au temps de réponse, et à la disponibilité concernant le SaaS ont disparu. Ce modèle a mûri, et son adoption s’est finalement propagée.”

Si cette technologie a réussi à trouver sa place sur le marché des services informatiques, c’est surtout parce que les entreprises y ont trouvé un moyen fiable de réduire le coût de leurs investissements informatiques, mais aussi parce que les connexions à Internet en haut débit se sont multipliées. Le tout combiné aux besoins spécifiques pour certaines sociétés de déployer rapidement des applications.

Communication et GRC : deux créneaux très sollicités

En outre, certains segments composant le marché du Software As a Service sont particulièrement porteurs et demandés par les entreprises. Ainsi, le domaine de la bureautique pourrait connaître une croissance annuelle de 99,2% d’ici cinq ans, soit un  chiffre d’affaires de 1,9 milliard de dollars. Et les services en mode SaaS liés à la création de contenus numériques ont aussi de beaux jours devant eux : les revenus de ce secteur devraient augmenter de 96,1% d’ici 2012.

Mais les deux plus importants contributeurs en termes de chiffre d’affaires sur le marché du SaaS sont les solutions de communication et de collaboration, qui devraient générer un chiffre d’affaires de l’ordre de 2,1 milliards de dollars cette année, et de 4,7 milliards de dollars prévus en 2012. A cela s’ajoute le secteur de la gestion de la relation client (CRM) qui dépasserait les 1,7 milliards de dollars en 2008, pour culminer à plus de 3,2 milliards de dollars dans cinq ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur