Le secrétaire général d’Interpol piégé sur Facebook

Cloud

L’identité du principal responsable d’Interpol a été usurpée sur Facebook pour tenter de récupérer des informations sur une opération policière sensible.

Méfiez-vous de votre profil Facebook et des vols d’identité.

Ronald K. Noble, Secrétaire Général d’Interpol, a révélé une tentative d’usurpation via le réseau social lors de la récente Interpol Information Security Conference, organisée à Hong Kong.

Des individus auraient adopté son identité sur Facebook pour tenter de récupérer des informations sur des opérations de l’agence internationale de coopération policière.

“Très récemment, Interpol Information Security Incident Response Team a découvert que deux profils Facebook ont tenté d’utiliser mon identité de secrétaire général d’Interpol”, a déclaré Ronald K. Noble.

Selon Gizmodo.fr, les informations recherchées par les hackers étaient sensibles.

Puisqu’il s’agissait de capter des informations à propos de la vaste opération Infra-Red (International Fugitive Round-up and Arrest – Red Notices), initiée en juillet par Interpol, pour localiser via les réseaux sociaux plusieurs centaines de fugitifs reconnus ou soupçonnés de délits graves.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur