Le simulateur de vie sociale sur Mac

Mobilité

Si vous rêvez de changer de vie et de prendre un nouveau départ, Les Sims est le jeu idéal. Voyou ou bon père de famille, à vous de choisir avec cette simulation extrêmement bien réalisée et adaptée désormais sur les Mac.

Depuis sa mise en vente aux Etats Unis début février en version PC, l’éditeur de jeux Maxis a déjà écoulé près d’un million de copies des Sims, son dernier simulateur dans la lignée de SimCity. Un engouement qui à provoqué la vindicte des sites d’utilisateurs Mac, une nouvelle fois lésés par un éditeur de jeux. L’erreur est réparée et la version Mac ne devrait pas tarder à arriver, au maximum en juillet. C’est au studio WestLake Interactive qu’a été confié le développement et le titre devrait être publié par Aspyr Media, aux Etats Unis en tous cas.

Ce coup ci, ce n’est plus une ville que l’on doit gérer mais juste un foyer. L’aspect gestion économique est donc relégué au second rang, derrière la vie sociale et le comportement de chacun des membres de la famille et de son entourage. Sorte de tamagoshi réaliste et sur ordinateur, Les Sims demandent que l’on s’occupe d’eux, que l’on les nourrisse, qu’on les distrait, en raccourci qu’on les fasse vivre. Mais là où le titre prend tout son intérêt, c’est qu’aucun critère de victoire n’est établi. En effet, comme dans la vrai vie, chacun est libre de ses choix, il faut juste en assumer les conséquences. Ainsi si vous décidez que votre personnage se conduit comme un goujat et mène grand train tous les soirs, ne vous étonnez pas si sa carrière n’avance pas et si sa santé est fragile. Méfiance, néanmoins, le père de famille modèle pourra toujours cacher des perversions et s’avérer encore moins équilibré qu’un noceur fini.

Coté technique, les premières captures d’écran font part d’une quasi similitude entre les versions Mac et PC. Les détails sont toujours aussi précis et croustillants et les animations légions. Malheureusement le jeu est en fin de phase de développement et il faudra encore attendre un petit peu pour apprécier le résultat final. Néanmoins, Aspyr propose déjà aux impatients de pré-commander le titre sur son site au prix de 49,95 dollars plus 15 dollars de port pour les consommateurs non américain soit 420 francs français TTC.

Pour en savoir plus : Aspyr, l’éditeur des Sims sur Mac


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur