Le sort de Linux dépend de Microsoft

Cloud

Selon le cabinet IDC, le déploiement massif de l’Unix libre sur les ordinateurs de bureau dépendra largement de la compatibilité des applications Microsoft avec ce système d’exploitation.

L’essor de Linux sur les PC de bureau pourrait tourner court si Microsoft renonce à adopter ce système d’exploitation. Tel est en tout cas l’avis du cabinet IDC : selon ses prévisions, seulement 40000 personnes en Europe de l’Ouest utiliseront Linux sur leur bureau si les applications de la firme de Redmond ne deviennent pas compatibles. Dans le cas contraire, IDC table sur plus de quatre millions d’utilisateurs.

Selon Lars Rasmussen, analyste senior chez IDC, la stratégie de Microsoft dépendra de certains événements extérieurs comme l’issue du procès anti-trust, qui doit reprendre bientôt. “Bien que de nombreux éditeurs ont porté leurs applications sur Linux, c’est Microsoft qui compte vraiment”, indique l’analyste. Toutefois, le chemin est encore long : “Sur les 1000 organisations que nous avons interrogées, seulement 10 utilisaient Linux en tant que système d’exploitation pour l’ordinateur du bureau”, prévient Lars Rasmussen.

Pour en savoir plus : http://www.idc.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur