Le SP2 pour en finir avec les pop-up

Cloud

Deuxième épisode de notre série dédiée au Service Pack 2 de Windows XP. Aujourd’hui, les bénéfices que tire Internet Explorer du SP2.

Vous naviguez sur un site et votre écran se retrouve envahi d’une ou plusieurs fenêtres qui vous inondent de messages à caractère publicitaire ou encore de sondages impromptus. Ce type de désagrément porte un nom : les pop-up. A l’origine exploitées pour faciliter la navigation ou l’information au sein d’un site (distant comme local), les pop-up sont devenues une des armes privilégiées des annonceurs et autres agences marketing. Au risque, au final, de nuire au confort de la navigation en ligne.

Nombre de navigateurs concurrents, à commencer par Mozilla, intègrent depuis plusieurs années déjà, des outils de gestion des pop-up. La barre Google (Googlebar), et nombre d’outils équivalents (dont celle de MSN), disposent également des armes antipop-up. Il était donc temps que Internet Explorer 6 (IE) s’y mette à son tour. C’est chose faite grâce au SP2 qui active la fonction antipop-up dès l’installation. A chaque fenêtre bloquée, IE propose de toujours bloquer ou autoriser les pop-up du site visité, ou bien d’affiner les filtres de blocage. Une modification appréciable d’autant qu’IE n’avait pas évolué depuis sa livraison avec Windows XP en 2002.

Meilleure gestion des ActiveX

Le blocage des pop-up n’est pas la seule évolution du navigateur. Avec le SP2, IE facilite désormais la gestion des plug in destinés à enrichir les fonctionnalité du navigateur. Généralement proposé sous forme des contrôles ActiveX, si ces modules étaient simples à installer, ils restaient beaucoup plus délicat à retirer. Or, certains posent des problème de stabilité au point que leur retrait s’avère indispensable. Avec le SP2, une fenêtre de contrôle surgit à chaque installation d’ActiveX et permet notamment de désactiver ceux déjà installés.

Enfin, le SP2 met l’accent sur les téléchargements et rappelle, à l’aide de bouclier de couleurs (bleu, jaune et rouge) les risques à installer une application non certifiée. Cette nouvelle interface permet notamment de bloquer les téléchargements en provenance d’un éditeur spécifique.

Rien de révolutionnaire dans les nouvelles fonctionnalités d’IE 6 avec le SP2 (on aurait notamment aimé l’implémentation de la navigation par onglets) mais une sécurisation du navigateur qui, combiné au parefeu du SP2 (voir édition du 30 août 2004), lui rend de sa crédibilité. Il n’en fallait pas moins à cette application trop souvent exploitée pour ses failles par les pirates pour tenter d’infecter les machines et répandre virus et autres troyens.

* Retrouvez le dossier spécial consacré au SP2 dans le n° 229 de SVM vendu en kiosque depuis le 26 août 2004. SVM est publié par VNU Publications France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur