Le spam fête ses 30 ans

Cloud

Apparu pour la première fois en 1978, le spam continue de faire des ravages.

Les chercheurs en sécurité du monde entier ont célébré, non sans ironie, le trentième anniversaire du premier spam. Gary Theurk, un employé de la Digital Equipment Company, avait envoyé un message sur Arpanet à des centaines d’utilisateurs le 1er mai 1978.

Le message assurait la promotion des derniers ordinateurs DEC et avait été accueilli à l’époque avec un grand enthousiasme. Arpanet a entre temps évolué pour devenir l’Internet moderne, et DEC a été racheté par Compaq puis par HP.

Selon une récente étude réalisée par Sophos, 10 % des personnes interrogées ont reconnu acheter les produits vantés par les spams. “Si les utilisateurs n’achetaient pas les produits ou n’investissaient pas dans des plans dérivés de fausses informations boursières, le spam s’essoufflerait rapidement”, explique Mark Harris, directeur de Sophos Labs.

“Les auteurs de spams ne tireraient aucun profit de leurs activités et finiraient par mettre la clé sous la porte.” Sophos a lancé un programme appelé Spam Pledge afin de lutter contre le fléau des spams.

Traduction de l’article Security firms ‘celebrate’ 30 years of spam de Vnunet.com en date du 2 mai 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur