Le spam va desservir l’usage de la messagerie électronique

Cloud

Selon IDC, La profusion du spam va détourner les utilisateurs de la
messagerie électronique au profit des services de type IM ou VoIP.

Selon une nouvelle étude de l’institut IDC, le volume croissant de spam devrait amener de plus en plus d’utilisateurs à se tourner vers des solutions de communication alternatives, telles que la messagerie instantanée (instant messenging ou IM) et les appels de type voix sur IP (voice over IP ou VoIP) à faible coût.

“Le volume de spam connaît une croissance plus rapide que les prévisions, qui s’explique par la capacité des spams images à contourner les filtres anti-spam et par le succès de l’usurpation d’identité des auteurs d’e-mails à obtenir des taux de réponse plus élevés”, a déclaré Mark Levitt, directeur de programme pour la recherche sur les applications collaboratives et le travail en entreprise chez IDC.

“La messagerie instantanée, associée à des appels VoIP gratuits ou à bas coûts, se traduira par un ralentissement de la croissance de la messagerie électronique. Un phénomèe qui sera particulièrement significatif parmi les adolescents et les jeunes adultes.”

L’institut d’analyse IDC estime qu’en 2007, le niveau de messages électroniques atteindra 97 milliards, soit un total de 5 exaoctets de données.

Avec un total de 40 milliards de messages, le spam représentera la catégorie dominante de messages envoyés. Pour la première fois, les courriers non-sollicités dépasseront les messages électroniques de personne à personne dans le cadre d’une communication interpersonnelle, estiment les analystes.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 10 avril 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur