Le succès d’iPhoto relance l’idée d’une iCam

Mobilité

La Pomme est parvenue au seuil du million de téléchargements de son application de gestion des photos numériques, iPhoto. En deux mois ! Ce succès n’est certes pas comparable à celui d’iTunes, qui avait été téléchargé 275 000 fois en une semaine. Mais iPhoto n’existe que sur OS X ! De quoi relancer la rumeur d’un appareil photo signé Apple?

“Avec plus d’un million de téléchargements en deux mois, iPhoto est devenu presque instantanément l’une des applications de photo numérique les plus populaires de tous les temps”. Philip Schiller, le responsable marketing produit d’Apple ne mâche pas ses mots : l’application est considérée par Apple comme le chaînon manquant de la photographie numérique. Il s’agit de la quatrième “i-application”, ainsi que les observateurs du monde Mac ont dénommé les logiciels fournis par Apple au grand public pour faciliter l’entrée dans le monde numérique. Avec 1 million de logiciels distribués par le biais de ses serveurs, iPhoto (voir édition du 8 janvier 2002) se place derrière iTunes et iMovie en termes de succès de téléchargement. Avec un rythme moyen de 125 000 unités par semaine, le dernier logiciel fait moins bien qu’iMovie (150 000 dès la première semaine) ou qu’iTunes (275 000 téléchargements en première semaine). Mais ces résultats de box-office sont biaisés : iPhoto n’est utilisable que sur Mac OS X ! Du coup, son score honorable par rapport à ses prédécesseurs fait figure de véritable succès et s’avère un indicateur de l’adoption rapide de Mac OS X chez les clients de la firme. Un incitateur à l’adoption d’un Mac équipé d’un G4 également : comme iMovie, iPhoto s’avère consommateur de ressources graphiques.

Du coup, une des nombreuses rumeurs courant le Web – portant sur la possibilité pour la firme de proposer un appareil photo numérique – reprend du corps : il se dit que la société de Cupertino travaille sur des appareils photo qui pourraient être gérés par son nouveau logiciel de gestion de photos. La Pomme s’y était déjà essayé avec le QuickTake, un des premiers du genre, dans les années 90. L’engouement pour le lecteur iPod de la firme pourrait l’avoir incitée à jouer à nouveau sur le levier de l’intégration logiciel-matériel qui fonde son offre informatique. Certains partenariats récents – comme les accords passés avec presque tous les fabricants d’appareils photo importants pour supporter QuickTime et ajouter son logo sur les boîtiers des appareils commercialisés – soulignent l’intérêt d’Apple pour le domaine de l’image numérique. Il se dit que la prochaine mise à jour d’iPhoto, qui pourrait intervenir à l’occasion de MacWorld Tokyo, introduirait la possibilité de sélectionner les images que l’application importe des appareils connectés. Une fonctionnalité qui ne marchera sans doute pas avec les boîtiers numériques qui n’auraient pas reçu l’adoubement de la Pomme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur