Le successeur de Vista annoncé pour fin 2009

Cloud

Microsoft table sur un délai d’environ deux ans et demi avant le lancement du
prochain Windows.

Microsoft prévoit de lancer la prochaine génération de son système d’exploitation en 2009. La semaine dernière, Ben Fathi, directeur du développement chez Microsoft, a déclaré à l’occasion de la conférence de sécurité RSA de San Francisco que le développement du prochain système d’exploitation nécessiterait un délai de deux ans à deux ans et demi. Ce qui aboutirait à un lancement final fixé à fin 2009.

Si ce calendrier est respecté, Microsoft confirmerait son retour à sa stratégie de développement consistant à sortir un grand système d’exploitation tous les deux ans. Avant la sortie de Windows Vista dont le développement a nécessité cinq années, Microsoft avait en effet pour habitude de publier ses systèmes d’exploitation sur une base bisannuelle.

Les retards de Windows Vista s’expliquent en partie par le fait que Microsoft a mobilisé une partie des ressources techniques affectées au projet aux travaux de développement de Windows XP Service Pack 2, une mise à jour destinée à revoir entièrement la sécurité du système d’exploitation en réponse à une recrudescence des attaques de ver recensées contre le logiciel.

La nouvelle version de Windows devrait contenir, selon Ben Fathi, certaines des fonctions que l’éditeur a décidéee de retirer de Windows Vista. Afin d’éviter tout retard supplémentaire dans le lancement de Windows Vista, Microsoft a en effet préféré renoncer à certaines améliorations, notamment un nouveau système de fichier baptisé WinFS, le remplacement du Bios par l’UEFI* et une série de fonctions de sécurité avancées.

L’éditeur envisage d’introduire un support de la spécification UEFI à l’occasion d’une prochaine mise à jour. Au lieu d’implémenter son nouveau système de fichier WinFS dans son système d’exploitation de bureau, Microsoft prévoit d’intégrer une partie de la technologie dans la base de données SQL Server, dans les composants ActiveX Data Objects et dans d’autres produits Microsoft.

En revanche, Microsoft n’a pas évoqué l’avenir de sa stratégie dite Next Generation Secure Computing Base destinée à promouvoir une structure de sécurité fixe et compartimentée capable de contenir automatiquement les attaques.

Kevin Kurtz, directeur Windows Client chez Microsoft, a déclaré dans une déclaration envoyée par e-mail que la société n’était pas en mesure actuellement de fournir des informations concernant la prochaine version de Windows.

L’éditeur organisera une conférence dédiée aux développeurs professionnels qui se tiendra à Los Angeles à l’automne prochain. La PDC (Professional Developer Conference) est un événement réservé aux développeurs logiciels qui n’intervient que par intermittence. Uniquement en période de développement de nouveaux produits Microsoft.

Ces conférences sont traditionnellement l’occasion de présenter les nouvelles versions Windows en préparation. Microsoft devrait par ailleurs fournir des informations supplémentaires sur la nouvelle version de Windows au cours de la conférence WinHEC (Windows Hardware Engineering Conference) annoncée au printemps.

* Unified Extensible Firware Interface, un logiciel censé remplacer le BIOS

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 13 février 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur