Le superordinateur Roadrunner utilisé dans la cognition humaine

Mobilité

Le superordinateur présenté la semaine dernière bat déjà des records de calcul.

Quelques jours seulement après les débuts fracassants du superordinateur Roadrunner mis au point par Los Alamos National Laboratory, les chercheurs ont commencé à utiliser le système pour analyser des processus neurologiques “extrêmement complexes“.

Le superordinateur qui a dépassé le cap du pétaflop utilise les puces Cell que l’on trouve dans les consoles PlayStation et fonctionne sous Linux. Il est capable d’effectuer un million de milliards de calculs par seconde. Les chercheurs de Los Alamos et d’IBM ont utilisé trois codes de calcul différents pour tester la machine, dont un appelé ‘PetaVision’.

PetaVision modélise le système visuel humain en reproduisant le réseau du cerveau humain constitué de plus d’un milliard de neurones visuels et de plusieurs milliers de milliards de synapses. Du fait de la multitude de synapses contenues dans le cerveau humain (environ mille billions), la cognition humaine constitue un problème de calcul de l’ordre du pétaflop par seconde.

Les chercheurs de Los Alamos ont utilisé PetaVision pour modéliser plus d’un milliard de neurones visuels dépassant l’échelle de mille billions de calculs à la seconde. Les scientifiques ont également utilisé PetaVision pour atteindre un nouveau record de performance de calcul en franchissant la barre d’1,144 pétaflop/s.

Selon les chercheurs, cet exploit ouvre la voie à des “performances cognitives proches des performances humaines” dans le domaine de l’électronique. “Roadrunner inaugure une nouvelle ère scientifique au Los Alamos National Laboratory”, a déclaré Terry Wallace, directeur adjoint des sciences, des technologies et de l’ingénierie à Los Alamos. “Une semaine seulement après la présentation officielle de la machine au monde entier, nous effectuons déjà des tâches de calcul qui ne relevaient il y a encore un an que de l’imaginaire.”

Traduction de l’article Roadrunner supercomputer reaches full speed de Vnunet.com en date du 13 juin 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur