Le téléphone 3G en vogue au Japon

Mobilité

Ecran large, GPS et service de paiement électronique : les japonais ne jurent
que par les fonctions les plus avancées.

Plus de 43 millions de téléphones 3G ont été vendus au Japon l’année dernière, les utilisateurs de téléphones mobiles y étant plus que jamais attirés par les fonctions avancées, telles que le GPS ou les systèmes de paiement électronique. Selon l’institut de recherche In-Stat, le Japon a vu naître 98 nouveaux modèles de téléphones en 2006, parmi lesquels 45 possédaient un GPS intégré et 49 des fonctions de porte-monnaie électronique.

Avec un marché de téléphonie mobile complètement saturé, les opérateurs japonais doivent proposer des fonctions avancées innovantes pour générer de nouveaux flux de revenus.

La concurrence y est rude et les services voix de base tendent à s’approcher rapidement du prix d’appel. NTT DoCoMo, le plus grand opérateur mobile du pays, a annoncé son intention de réduire le prix de certains de ses programmes jusqu’à 50 %.

Les opérateurs tentent de générer des recettes avec des campagnes d’e-mailing grand format et des interfaces de lecteur de musique mobile en ligne intégrées pour introduire des services de données mobiles basés sur les fonctions appareil-photo et musique, indique le rapport d’In-Stat.

“Les ventes de téléphones 3G représentent plus de 92 pour cent des 47,8 millions de téléphones vendus en 2006,” ajoute Allyn Hall, directeur chez In-Stat. “Le marché a plus d’un attrait, avec l’introduction l’an dernier de téléphones avec des écrans brillants, des fonctions multimédias riches et différentes fonctions innovantes destinées à s’attirer les faveurs des clients et à gagner des parts de marché.”

Les services de paiement, de navigation et les services Internet sur mobile sont si populaires au Japon que les écrans de téléphones portables ont gagné des centimètres pour s’adapter. Près de la totalité des nouveaux téléphones possèdent un écran VGA large (240 par 320 pixels) et plus des deux tiers apparus l’année dernière possèdent un format d’écran variant entre 2,4 et 3,4 pouces.

En outre, 19 des nouveaux téléphones lancés l’année dernière sont équipés pour recevoir les émissions télévisées sur mobile ‘1Seg’.

Mais les opérateurs et les fabricants de téléphones mobiles montrent toujours une certaine réserve vis-à-vis des téléphones avec télé intégrée. Réticence qui s’explique, selon In-Stat, par le fait que les opérateurs n’ont pas réussi à définir de modèle commercial clair pour dégager des recettes importantes des services de télévision.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 28 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur