Le très haut débit de France Telecom arrivera plus lentement

Mobilité

En phase de pré-déploiement de la fibre, l’opérateur affiche à peine 15 000 clients à son offre de fibre à domicile.

La phase de déploiement intensif de la fibre attendra. Selon des éléments rassemblés par Reuters, France Telecom a décalé son plan de couverture en très haut débit.

“Il apparaît probable que la phase de ‘prédéploiement’ se poursuive au-delà de 2008 et qu’une décision sur un investissement massif intervienne au plus tôt au cours de l’année 2009 pour une mise en oeuvre partielle à partir de 2010”, a déclaré un porte-parole de l’opérateur. Raisons évoquées : un cadre règlementaire qui prend plus de temps à être mis en oeuvre. “Les phases de discussions plus longues que prévu”, selon Louis-Pierre Wenes, Directeur exécutif d’Orange France.

Pour la première fois, France Telecom dévoile son nombre de clients très haut débit : au 30 juin 2008, l’opérateur en recense 14 200 clients sur Paris, l’Ile-de-France et 10 villes françaises en mode Fiber to the home (fibre à domicile). Alors que, de son côté, Numericable aligne 100 000 clients très haut débit en mode Fiber to the building (fibre jusqu’à l’immeuble).

En l’état actuel, France Telecom a investi 120 millions d’euros dans ce projet, dont 73 millions d’euros dans le courant du premier semestre 2008 selon les dernières présentatins financières.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur