Le Vénézuela commande un million de PC à bas coûts

Mobilité

Le pays d’Amérique latine a signé un contrat avec le Portugal cette semaine pour favoriser l’équipement en ordinateurs de ses étudiants.

Le Vénézuela souhaite améliorer l’équipement informatique de sa population étudiante. Le gouvernement vénézuelien a conclu cette semaine un contrat avec un distributeur portugais portant sur un million de PC portables. Ces ordinateurs à bas coûts copient le design du Classmate PC d’Intel.

L’entreprise portugaise JP Sá Couto a reçu le permis de fabrication pour ces PC, renommés “Magellan PC”, et les commercialisera au gouvernement vénézulien entre la fin de cette année et le premier trimestre 2009. Il s’agit  de la plus importante commande de PC Classmate depuis qu’Intel a sorti ses premiers ordinateurs “low cost”.

Une croix sur le système d’exploitation de Microsoft

Les termes de l’accord, encore non dévoilés, pourraient qtipuler qu’une partie de l’assemblage des PC serait faite au Vénézuela. Une différence notable concerne le système d’exploitation. Pas question d’utiliser Microsoft Windows pour le pays d’Amérique Latine, qui prévoit d’installer une version de Linux développée localement. Tout le monde y trouve son compte : Intel, les fabricants et le gouvernement du Vénézuela.

Intel s’est engagé dans une promotion aggressive de son PC portable Classmate PC depuis le début de l’année, essuyant de nombreuses critiques. Il a en effet été accusé de faire de l’ombre au projet One Laptop Per Child (OLPC).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur