Le visa électronique expérimenté en France avec des puces Gemplus

Mobilité

Les puces sans contact Gemplus, conformes aux recommandations de l’Organisation internationale de l’aviation civile, vont être déployées dans différentes villes françaises dans le cadre du visa électronique.

La société française Gemplus a annoncé avoir été sélectionnée pour fournir la technologie de carte à puce sans contact dans le cadre du projet “Biodey”. Il s’agit d’une initiative menée par un groupement d’Etats européens et visant à renforcer le contrôle frontalier des détenteurs de visa d’immigration à l’intérieur de l’espace Schengen. Sagem travaille avec Gemplus depuis quelques années et sera maître d’oeuvre sur ce projet.

Gemplus fournit dans un premier temps des cartes à puces basées sur GemBorder, sa technologie de puce sans contact conforme aux recommandations ICAO (International Civil Aviation Organization) pour les passeports et visas électroniques. Constituée d’une antenne et d’une puce, Gemborder comporte des informations biométriques sur le détenteur du visa d’immigration, tels que des détails relatifs à ses empreintes digitales et faciales. Ce système permet ainsi une authentification des voyageurs.

Le projet sera d’abord testé dans les Aéroports de Paris, à Lyon, Marseille et Bruxelles. L’objectif est ensuite d’étendre le dispositif aux autres pays de l’espace Schengen.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur