Le Visor de HandSpring découvre la couleur

Mobilité

Deux nouveaux venus sous Palm OS 3.5 font leur entrée dans la jeune famille des assistants électroniques Visor : le Prism et le Platinum. Ecran 65 000 couleurs pour l’un, processeurs à 33 MHz pour les deux et nouveaux modules n’arriveront malheureusement pas en France avant 2001.

HandSpring, fabricant du Visor, le premier concurrent du Palm (voir édition du 5 septembre 2000), dégaine sa nouvelle arme : un écran LCD à matrice active 65 000 couleurs, qui équipe son dernier né, le Prism. La couleur, la vraie, arrive donc enfin sur les PDA. Car auparavant, il fallait se contenter des 256 couleurs du Palm IIIc, à moins de se tourner du côté des PC de poche, qui eux n’en affichent que 4 096.

L’ennui de la couleur, c’est d’abord l’augmentation de la consommation électrique qui en découle. Pour y remédier, le Prism est alimenté par une batterie ion-lithium alourdissant quelque peu ce Visor, mais dont le fabricant assure qu’elle permet à son appareil de fonctionner deux semaines en utilisation “normale” et 6 heures en continu. Qui plus est, cette batterie est directement rechargée quand l’appareil est branché sur son socle. Ce qui n’était pas le cas avec les Visor précédents. L’autre petite contrariété de la couleur, c’est le prix. Le Prism ne déroge pas à la règle, puisqu’il est vendu 450 dollars aux Etats-Unis et devrait arriver en France à 4 500 francs environ. Pas donné !

Les plus petits budgets préfèreront donc le Platinum, qui correspond au Visor Deluxe nouvelle génération. L’écran n’est certes pas en couleurs, mais il affiche tout de même 16 niveaux de gris, et permet de baisser le prix de l’appareil jusqu’à 300 dollars, ce qui devrait donner environ 2 800 francs en France. Surtout, le Platinum goûte, comme son collègue Prism, aux plaisirs d’un processeur à 33 MHz. Bien sûr, la fréquence fait sourire, mais pensez seulement que les autres Visor tournent à 16 MHz ! Un processeur deux fois plus rapide se ressent, surtout pour les applications multimédia de plus en plus exploitées par les assistants électroniques. Côté RAM, ces deux PDA sont dotés de 8 Mo qui leur permettent de tourner sous la dernière version de Palm OS, la version 3.5.

En plus du VisorPhone, qui transforme le Visor en téléphone (voir édition du 20 septembre 2000), HandSpring annonce de nouveaux modules. Ainsi le lecteur MP3 développé par Good Technology serait enfin prêt  on annonce aussi un module GPS de GeoDiscovery ou encore un module de jeu de Pocket Express. HandSpring s’apprête d’ailleurs à lancer dans les mois qui viennent un joystick baptisé “GameFace” qui s’adaptera par dessus les boutons des Visor. Malheureusement, si le Prism et le Platinum sont d’ores et déjà disponibles outre-Atlantique, ils n’arriveront pas en France avant l’année prochaine. Seule solution pour se les procurer avant : les commander par Internet.

Pour en savoir plus : HandSpring


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur