Le W3C cherche à harmoniser le développement des services mobiles

Mobilité

Le consortium qui élabore des standards Web publie des recommandations sur le Web mobile 1.0. En attendant la suite orientée widgets mobiles.

Pour favoriser l’adoption de l’Internet mobile par les consommateurs, il vaut mieux que les développeurs de services mobiles démarrent sur des fondements partagés. Le consortium World Wide Web (W3C), organisation internationale dédiée au développement de standards Web, s’est attelé à ce dossier.

Il vient d’annoncer de nouveaux standards pour faciliter la navigation sur le Web à partir de terminaux mobiles à travers une recommandation baptisée “Les meilleures pratiques du Web Mobile 1.0”. Ce document de préconisation inclut des retours d’expériences et des conseils pratiques pour la création de contenu pour les terminaux mobiles.

C’est une piste pour répondre à l’un des principaux écueils dans le développement des services mobiles : les environnements sont trop hétérogènes (diversité du matériel et des logiciels, contraintes des terminaux, limites de la bande passante…).

Le W3C s’est également attaché à trouver un consensus sur les langages de balisage pour le Web mobile à préconiser. Il met en avant la recommandation XHTML 1.1 Basic, “le format privilégié par les meilleures pratiques” . Celui-ci a l’avantage d’être compatible avec les langages de balisage mobile développés par l’Open Mobile Alliance (OMA).

Ce groupement à vocation plus industrielle, créé en juin 2002 avec 200 acteurs du marché de la mobilité, tend aussi de son côté à favoriser l’interopérabilité des services sur les téléphones portables.

Les widgets mobiles, le prochain gros morceau

Après les meilleures pratiques du Web Mobile 1.0, le W3C compte s’attaquer aux applications mobiles nouvelle génération, de plus en plus prisées par les détenteurs de smartphones comme l’iPhone 3G.

Le groupe de travail Meilleures pratiques du Web mobile (Mobile Web Best Practices ou MWBP) compte aussi formuler des recommandations sur les gadgets logiciels (widgets) pour ce type de terminaux sophistiqués.

Simultanément, il poursuit ses travaux sur les liens entre les services Web mobile et leur accessibilité à des personnes handicapées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur