Le Walkman de Sony défie l’iPod d’Apple

Cloud

Le nouveau Walkman numérique de Sony équipé d’un disque dur constitue le premier véritable concurrent de l’iPod. Apple prépare déjà sa contre-attaque.

Le premier vrai concurrent de l’iPod se nomme NW-HD1, un baladeur numérique portant la marque Walkman de Sony. L’appareil, qui devrait être disponible dans quelques semaines, joue en effet dans la même cour que l’iPod : il fait partie d’une stratégie conçue autour d’un lecteur numérique et d’un site de vente par Internet (voir édition du 3 mars 2004). Le baladeur au format carte de crédit dispose de 20 Go d’espace disque et d’une mémoire tampon lui permettant d’éviter les éventuels soubresauts. Ce poids plume (110 grammes) est équipé d’un disque dur de 1,8 pouce, d’un écran LCD de sept lignes, d’un connecteur USB 2.0 et d’une batterie disposant de près de 30 heures d’autonomie, selon son constructeur. Comme l’iPod, il est vendu avec sa base de charge électrique et est géré par un logiciel propriétaire façon iTunes, le Sony Stage, fonctionnant uniquement sur Windows 98 et au-delà pour le moment. Le logiciel sert également à acheter des morceaux en ligne sur le tout récent magasin européen en ligne Sony Connect (voir édition du 19 mars 2004), lancé le 5 juillet dernier. L’ensemble lit des titres au format propriétaire de Sony, l’ATRAC3 ; Sony Stage se charge cependant de convertir à la volée les morceaux en MP3, AAC ou autres au format ATRAC3. Sony entend dévoiler dans les mois à venir près de quatorze produits compatibles avec Sony Connect.

Le modèle économique choisi par Sony, tout comme celui d’Apple, est centré sur la vente de matériel, son métier d’origine. Il ne serait ainsi pas étonnant de voir apparaître des chaînes hi-fi numériques capables de lire des morceaux achetés sur Internet. Si l’offensive de la firme japonaise semble relativement tardive (Apple a dévoilé l’iPod à l’automne 2001), l’entreprise s’attaque d’emblée au maillon faible du dispositif de la Pomme : le marché européen. Le rendez-vous est presque parfait pour Sony : son Walkman va venir jouer au bras de fer avec l’iPod mini (voir édition du 7 janvier 2004) qu’Apple commencera à livrer le 24 juillet en Europe et dans le reste du monde. La firme de Cupertino va donc devoir se focaliser sur ce marché pendant quelques semaines (voir édition du 24 juin 2004) pour évaluer l’ampleur de la menace que Sony est susceptible de représenter.

Controverse sur la capacité de stockage

Apple polémique déjà sur le nombre de chansons disponibles sur le nouveau Walkman. Si Sony parle d’une capacité de stockage de 13 000 titres compressés à 48 kbit/s, Apple se demande pourquoi son concurrent n’annonce pas un nombre de morceaux en qualité CD (160 kbit/s pour un MP3). “La qualité sonore d’un morceau en ATRAC3 à 48 kbit/s est loin de la qualité CD”, a précisé Greg Joswiak, le directeur du marketing produit d’Apple à nos confrères de MacCentral. “Il faudrait que Sony reconnaisse que, par défaut, son logiciel juke-box convertit les fichiers en 132 Kbit/s, qui est également le taux d’échantillonnage des morceaux vendus sur son magasin en ligne”. A ce taux de compression, proche de la qualité CD en ATRAC3, le Walkman numérique de Sony ne stocke plus que 5 000 titres environ.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur