Le Wap sur les terres de l’i-mode ?

Mobilité

Vivendi et Vodafone discuteraient du lancement d’un service d’Internet mobile qui viendrait concurrencer l’i-mode de NTT DoCoMo au Japon, rapporte le quotidien économique Nihon Keizai Shimbun.

Alors que l’on parle de l’arrivée possible de l’i-mode en Europe ou aux Etats-Unis (voir édition du 3 octobre 2000),

Vizzavi, le portail mobile créé par Vivendi et Vodafone, pourrait entrer sur le marché japonais pour concurrencer l’i-Mode. Vivendi et Vodafone seraient en effet en pourparlers avec J-phone, troisième opérateur local de téléphonie mobile, pour ouvrir un portail de services mobile au Japon.

Vodafone pour sa compétence marketing et Vivendi pour le contenu

Chris Gent, directeur général de Vodafone, a confié au Nihon Keizai Shimbun, un quotidien économique japonais, son intention de lancer les services mobiles de Vizzavi sur le marché nippon. Vodafone apporterait ainsi sa compétence marketing dans la mobilité, tandis que Vivendi enrichirait le service grâce à une offre de contenu très large, notamment avec ses filiales comme Universal Studio.

J-phone offre déjà une plate-forme mobile similaire au Wap, baptisée J-Sky, qui revendique la troisième place sur le marché avec 3,54 millions d’utilisateurs. L’opérateur est détenu à 54 % par Japan Telecom, à 20 % par British Telecom et surtout à 26 % par Vodafone.

Dans un pays où la technologie i-mode a déjà conquis 14 millions d’utilisateurs, le Wap risque tout de même de faire figure de Petit Poucet. Pourtant, l’idée n’est pas tout à fait déraisonnable si l’on estime qu’il faut aller prendre les clients là où ils sont. Et pour le moment, ils sont clairement en Asie. D’autant que le Wap semble de plus en plus décrié en Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur