Le Web à la portée des TPE et des PME

Mobilité

Le groupe Banques Populaires et Cegetel annoncent un partenariat dans le domaine du commerce électronique à destination des PME. “PuissanceNet” est une offre packagée qui devrait notamment séduire les très petites entreprises, qui n’ont pas encore pris le virage de l’Internet, et qui se verront proposer une solution clef en main.

Le groupe Banques Populaires et l’opérateur de télécommunications privé Cegetel viennent d’officialiser leur partenariat en vue de proposer une offre dans le domaine du commerce électronique à destination des PME/PMI. L’offre, baptisée “PuissanceNet”, comprend la conception, l’hébergement des sites, ainsi qu’une solution de paiement sécurisé. Même les démarches liées à l’enregistrement du nom de domaine de l’entreprise est pris en charge par Cegetel. “PuissanceNet va permettre aux entreprises de présenter et de vendre leurs produits et services de façon sécurisée tout en évitant un investissement financier ou informatique lourd “, déclare Le Groupe Banques Populaires.L’offre de commerce électronique “PuissanceNet” repose sur l’expertise du Groupe Banques Populaires en matière de paiement sécurisé en ligne et celle de Cegetel en matière de logistique télécom, connectivité Internet et hébergement de site. Les deux groupes ont mis sur pied un réseau d’une quarantaine d’agences conseil en multimédia, chargées de la conception de sites sur mesure pour les entreprises intéressées. Les Banques populaires et Cegetel visent 10% du marché français du commerce électronique à l’horizon 2003. L’offre packagée vise toutes les sociétés qui désirent s’investir dans le B to C. Toutefois, Olivier de Coussemaker, responsable du projet commerce électronique à la chambre syndicale des Banques Populaires, précise que PuissanceNet devrait intéresser en priorité les PME de 5 à 10 salariés où la demande pour ce type de produit est importante. “Cette solution clef en main permet aux entreprises sans grande ressource d’avoir accès à Internet”, précise-t-il.PuissanceNet coûtera pour l’élaboration d’un site basique 15 000 francs, puis pour l’ensemble de l’offre hébergement et paiement sécurisé, la société devra payer 1 500 francs par mois. Afin de se charger de la commercialisation et de la facturation, le Groupe Banques Populaires annonce la création d’une filiale dédiée au commerce électronique. CyberPlus Market devra en outre assurer le soutien promotionnel de PuissanceNet au sein des 2 000 agences du groupe et de la gestion des partenariats.Pour en savoir plus : PuissanceNet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur