Le Wi-Fi serait-il incompatible avec Noël ?

Cloud

Selon AirMagnet, un prestataire américain spécialisé dans les réseaux sans
fil, les décorations de Noël dégradent la qualité des connexions Wi-Fi.

Les décorations de Noël sont-elles nuisibles au Wi-Fi ? C’est ce que prétend AirMagnet. Cette entreprise américaine, spécialisée dans la qualité de services des réseaux sans fil, affirme, étude à l’appui, que les “les décorations ont eu un impact significatif sur le réseau Wi-Fi”.

Pour étayer ses propos, AirMagnet a mesuré la qualité d’un réseau Wi-Fi dans un bureau traditionnel puis le même environnement “décoré aux couleurs de Noël” (Christmas decoration selon les termes exacts d’AirMagnet). Le prestataire a ensuite comparé les résultats pour en conclure que la qualité du signal Wi-Fi décroît jusqu’à 25 %, et la détérioration de la liaison s’accroît d’un tiers avec la distance.

Dans le cadre d’un environnement évoquant les fêtes de fin d’année. AirMagnet se garde cependant de préciser comment ni avec quoi ont été réalisées les décorations en question. Le prestataire n’en met pas moins en avant des risques de perte de productivité.

Nombreux, en effet, sont les éléments susceptibles d’interférer sur un signal Wi-Fi : un micro-onde (mal étanche et en fonctionnement), les téléphones GSM et DECT, les éclairages halogènes et néon, etc. “Les éléments qui produisent des ondes peuvent interférer sur la qualité du signal Wi-Fi”, confirme Laurent Masia, responsable marketing pour Netgear France, “mais à moins de décorer avec des néons ou des halogènes, je ne vois pas ce qui peut produire des ondes dans les décorations de Noël.” Composées de diodes colorées, les guirlandes électriques sont en effet mises hors de cause.

Pas de quoi s’affoler

Reste les éléments en métal. “Tout ce qui est métallique modifie la propagation du signal”, rappelle Joël Gaget, directeur délégué de l’association Wireless Link, “et certaines décorations de Noël ont recours à des couches en aluminium”. Boules de Noël, étoiles scintillantes ou guirlandes affriolantes seraient donc à proscrire? “Il n’y a pas matière à affolement “, rassure Joël Gaget.

“Personnellement, je n’ai pas constaté de dégradation du Wi-Fi chez moi depuis que nous avons décoré notre appartement “, témoigne Laurent Masia, “à moins de faire ses décorations avec des néons, de mettre des sapins partout ou d’utiliser des boules remplies d’eau [liquide qui absorbe les ondes Wi-Fi, ndlr], je ne vois pas comment les décorations de Noël peuvent perturber un réseau Wi-Fi.”

Pour lui, l’annonce de AirMagnet “est un peu une lapalissade” tant il est évident que tout élément nouvellement introduit dans un réseau sans fil doit être évalué afin de vérifier sa compatibilité avec l’usage du Wi-Fi. Pour Joël Gaget, AirMagnet tire simplement profits des festivité de fin d’année pour “vendre leurs solutions”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur