Le XML a le vent en poupe

Régulations

Adopté par Microsoft pour développer son architecture BizTalk dédiée au commerce électronique, le langage XML sera intégré dans les serveurs de Software AG et de plusieurs grands constructeurs.

En dévoilant sa nouvelle stratégie de commerce électronique, Microsoft a annoncé la venue de Biztalk, son nouveau protocole de communication pour faciliter l’échange d’informations et de bases de données commerciales entre serveurs. Cette annonce aura été l’occasion de mettre l’accent sur les promesses du langage XML, sur lequel repose BizTalk (voir édition du 5 mars 1999). La firme de Bill Gates a déjà indiqué la commercialisation prochaine d’un serveur BizTalk. La semaine dernière, la société Software AG présentait elle aussi son serveur Tamino, destiné au commerce électronique sur Internet. Construit autour d’un moteur XML baptisé X-Machine, Tamino permet le partage d’informations commerciales (type de produit, prix) sur le Web ou en entreprise. Grâce au langage XML, Tamino ne demande pas la conversion des données pour les rendre compatibles d’une base à une autre. Cette caractéristique fait dire à certains analystes que le XML représentera pour Internet une révolution comparable à l’arrivée en son temps du HTML, le langage de création de pages Web. Concernant l’interface de Tamino, la technologie X-node permet l’accès aux bases de données existantes, tandis qu’une interface SQL est dédiée aux données relationnelles. Une première démonstration de Tamino aura lieu au Cebit à Hanovre, le serveur étant disponible dès le quatrième trimestre 99.

Après le soutien appuyé de Microsoft et l’annonce de Software AG, de nombreux observateurs assurent que les grands constructeurs tels IBM, Sun ou Oracle devraient rejoindre le mouvement et proposer bientôt leurs serveurs XML.

Pour en savoir plus :

* http://www.microsoft.com

* http://www.softwareag.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur