Le XML traduit à la volée

Cloud

XMLSolutions, société spécialisée dans les logiciels et services fondés sur XML, devrait annoncer la semaine prochaine la sortie d’une plate-forme de conversion automatique en XML de n’importe quel format utilisé pour des échanges de données informatisées. Un moyen pour les PME de ne pas s’exclure du commerce électronique.

La combinaison du langage XML et de l’EDI (Echange de données informatisé) devrait non seulement simplifier les échanges interentreprises (B to B), mais aussi étendre les relations entre ces dernières et leurs clients. Pourtant, si chacun se plait à reconnaître que la norme XML possède de nombreux avantages, ils ne sont pas encore nombreux à baser leurs échanges de donnés sur ce langage. Il faut dire qu’en l’absence de standard, les entreprises semblent attendre. Du moins pour les plus petites. Des sociétés comme EDF envisagent en revanche de baser entièrement la gestion d’énergie sur XML. “Nous sommes pour le moment dans une première phase à la fois d’élaboration et de découverte”, explique Jean-Marc Dufour, président du groupe XML/EDI au sein d’Edifrance, organisme qui sert à promouvoir le XML en France. Et d’ajouter : “la deuxième phase opérationnelle débutera dans le courant 2001, au moment où la définition d’une norme standard sera un peu plus précise”.

Mais toutes les sociétés ne feront pas forcément le choix de se tourner vers le XML. Beaucoup de sociétés ne seront effectivement pas prêtes à réorganiser tous leurs systèmes et certaines continueront à utiliser la norme Edifact (voir édition du10 mai 200). D’autres encore utiliseront un système hybride. Sans pour autant changer fondamentalement de système, des sociétés utiliseront par exemple Edifact et, à l’aide d’outils de traduction, transformeront leurs données en XML. Biztalk de Microsoft permet déjà d’avoir en entrée de l’Edifact et en sortie du XML. Cela permet ainsi de ne pas toucher à l’installation de l’entreprise tout en ayant la possibilité d’échanger des données avec une entreprise qui n’aurait pas forcément les mêmes normes d’EDI.

Une autre société, XMLSolutions, s’est spécialisée dans la traduction vers le XML. Cette société américaine de logiciels et services pour infrastructure XML devrait en effet annoncer la semaine prochaine une plate-forme de conversion en XML de n’importe quel format utilisé pour des échanges de données informatisés. L’outil de traduction devrait permettre à des petites sociétés peu aisées de ne pas être exclues des échanges interentreprises et de pouvoir traiter avec des grandes entreprises, qui, elles, auront pris le virage XML. General Motors s’est déjà déclaré intéressé par le produit développé par XMLSolutions, ainsi qu’un important groupe de pétrochimie. XML Solutions avait par ailleurs annoncé une alliance avec Bluestone Software spécialisé dans les technologies sans fil et d’e-commerce, afin de permettre à leurs clients d’échanger plus facilement des données en temps réel entre systèmes EDI et XML pour les acheteurs, vendeurs et partenaires commerciaux.

Pour en savoir plus :

* XMLSolutions

* Edifrance


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur