Le Zip d’Iomega passe à 750 Mo

Cloud

Après les Zip 100 et 250, Iomega présente le Zip 750 Mo. Avec cette capacité de stockage, les cartouches vont pouvoir concurrencer le CD-R/RW, devenu un standard de fait. Si le Zip 750 se veut plus simple d’utilisation et plus solide que son rival, son coût d’utilisation reste plus élevé.

Triplement des capacités de stockage et doublement du taux de transfert par rapport au précédent modèle Zip 250 (qui succédait lui-même au Zip 100 apparu en 1995, déjà), telles sont les principales innovations du Zip 750 Mo que Iomega a annoncé le 15 août dernier. Le Zip 750 existe en version USB 2.0 (jusqu’à 60 Mo/s), des modèles Firewire (50 Mo/s) et interne (ATAPI IDE) sont prévus pour la rentrée. Ils seront présentés notamment à l’Apple Expo (du 10 au 14 septembre à Paris).

Le taux de transfert annoncé est de 7 Mo/s, soit à peu près l’équivalent d’un graveur de CD-R/RW dernier cri (48x). A la différence que son taux de transfert est constant, en lecture comme en écriture, ce qui n’est pas le cas des CD-R/RW qui plafonnent à 40x en gravure, voire 12x en réécriture. Sans compter que le lecteur Zip apparaît dans l’OS (Windows et Mac OS) comme une nouvelle unité de stockage vers laquelle un simple glisser/déposer suffit pour effectuer les sauvegardes. Il ne nécessite donc pas de logiciel spécifique comme pour la gravure de CD.

Vitesse et légèreté

Reste à savoir si cette simplicité d’utilisation convaincra les utilisateurs de s’équiper face à la technologie CD, un peu plus contraignante mais beaucoup plus standard aujourd’hui que le Zip (cela n’a pas été, il est vrai, toujours le cas). D’autant que ce produit vise autant le grand public (qui y stockera photos et MP3) qu’une certaine frange de professionnels (les agences de communication, PME/PMI), les autres orientant leur choix vers des capacités supérieures comme le HDD (successeur du Jaz) ou le Peerless, un disque dur à cartouche amovible de 20 Go (voir édition du 28 mai 2001). Iomega reste confiant et met en avant la vitesse de son lecteur, la solidité de ses cartouches et la légèreté du boîtier (650 grammes environ) qui facilite son transport. “Nos clients nous demandent des Zip haute capacité depuis plusieurs années”, précise-t-on du côté du constructeur, qui ajoute : “Les Zip 750 visent le transfert de documents lourds comme les images mais ne sont pas adaptés à la vidéo. Tout dépend des usages.” Prix au Mo : avantage au CD

Soulignons que si le Zip 750 est compatible en lecture/écriture avec les cartouches 250 Mo, la compatibilité se limite en revanche à la lecture pour les Zip 100. Livré avec un logiciel de sauvegarde (Automatic Backup) et un autre de synchronisation de fichiers en réseau (Sync Software), le Zip 750 sera commercialisé autour de 249 euros tandis que les cartouches devraient avoisiner les 49 euros par lot de trois. Des tarifs toutefois supérieurs à ceux d’une configuration CD-R/RW.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur