Leap Motion lève 50 millions de dollars en surfant sur les technos immersives

EntrepriseLevées de fondsMarketing
leap-motion-realite-virtuelle-levee-fonds

Leap Motion, éditeur de solutions technologiques de reconnaissance des mouvements associés à la réalité virtuelle ou augmentée, a réalisé son plus important tour de table.

Leap Motion , société technologique californienne qui développe des technologies d’interactions avec les écrans en exploitant la reconnaissance des mouvements et qui veut surfer sur la vague de la réalité virtuelle ou augmentée, a révélé une levée de fonds de 50 millions de dollars (Série C) supervisée par J.P. Morgan Asset Management Group.

La communication est datée du 17 juillet mais le tour de table aurait été bouclé dès la fin 2016.

Les fonds serviront à poursuivre l’expansion internationale, en particulier en Asie avec l’ouverture d’un bureau à Shanghai (Chine). Ils permettront également d’affiner la technologie pour des besoins spécifiques sectorielles comme l’éducation, la santé et les domaines de simulation industrielle. 

Depuis sa création en octobre 2010 à San Francisco, Leap Motion a obtenu presque 100 millions de dollars de financement selon CrunchBase en recevant l’appui de fonds d’investissement comme Andreessen Horowitz, Founders Fund ou Highland Capital Partner. 

Leap Motion met en avant son expertise et se targue d’être en avance dans le domaine de la réalité virtuelle alors qu’elle avait sérieusement à regarder le potentiel à partir de 2016 avec le système de reconnaissance des mouvements dans l’espace avec Orion.

L’entreprise génère des revenus grâce à l’octroi de licences de son logiciel aux fabricants de casques de réalité virtuelle.

« L’apport naturel grâce aux mouvements des mains est inséparable et fondamental pour l’avenir de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Et Leap Motion est l’un des principaux moteurs en vue d’une adoption généralisée« ,  déclare Michael Buckwald, P-DG et co-fondateur de Leap Motion.

« De la même manière que l’écran tactile a déclenché la révolution mobile, Leap Motion joue un rôle transformateur dans le développement de la technologie d’interface humaine pour VR / AR. »

Précurseur, Leap Motion n’est toutefois pas le seul acteur dans le domaine de l’interaction accentuée par la reconnaissance des mouvements.  Microsoft a fourni un effort de vulgarisation avec le contrôleur Kinect associé à la console de jeux Xbox One.

En 2015, Oculus (propriété de Facebook) a mis la mains sur la start-up israélienne Pebble Interfaces qui développe des technologies similaires  (montant de la transaction : 60 millions de dollars).

Selon une récente étude IDC, les trajectoires des marchés de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée devraient aboutir à des usages nuancés. Mais les deux technologies ont du potentiel.

(Crédit photo : @Leap Motion)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur