L’écosystème Google s’amincit à vue d’oeil

Cloud

Amorcé début septembre, l’écrémage se poursuit dans le peloton de services Google, dont sept composantes tireront leur révérence en 2012.

Saison des grands travaux, l’automne accouche d’une refonte en profondeur de l’écosystème Google, qui aborde inéluctablement un tournant social empreint de technologie HTML5.

La firme de Mountain View n’en est plus à sa première escarmouche en ce sens. La dernière occurrence d’un tel nettoyage sans concession remonte à deux mois et demi.

Faute d’une gloire jamais acquise, une dizaine d’outils issu des défunts Labs avaient confessé l’imminence de leur dernier souffle.

Au rang des condamnés, Aardvark (recherche sociale), le client Google Desktop, Fast Flip et sa “nouvelle manière de consulter l’actualité“, la suite Web Security ou encore l’API Flash de Google Maps, à laquelle s’est substitué un équivalent en Java.

Certaines de ces fonctionnalités se sont naturellement intégrées à Google+, quand d’autres ont tout bonnement succombé à cette transition fatale.

Une nouvelle annonce en ce sens confirme ce revirement stratégique qui privilégie la concaténation des services en faveur d’une expérience “plus cohérente” et d’autant plus agréable.

Premier sur la liste des sacrifiés, Bookmarks Lists, un module de tri des favori dont la version d’essai n’a semble-t-il pas connu le succès auquel l’avait promis son éditeur.

A ce même titre, les modules sociaux Friend Connect laisseront place au badge Google+.

Gears, qui propose d’accéder à Gmail et aux agendas collaboratifs sans connexion Internet, via des clients dédiés, rendra son tablier le 1er décembre, en faveur de solutions HTML5 développées pour le navigateur Chrome.

Historique des résultats de requêtes restitué sous la forme d’un graphe, Search Timeline prêtera son concours à un ensemble centralisé sur la page Trends.

Restreint à un accès en lecture seule à compter du 31 janvier, Wave fermera ses portes le 30 avril. Pour rappel, il s’agit d’une application de communication instantanée destinée à l’exécution de travaux collaboratifs.

Système de création et de maintenance de blogs, Knol laissera bientôt le champ libre à WordPress. Les utilisateurs sont invités à procéder dès à présent à la migration de leurs contenus.

Enfin, Google tire une croix sur le programme écolo qui visait à faire usage de l’énergie solaire dans l’optique d’alimenter des infrastructures cloud.

Mais la firme de Larry Page assure poursuivre ses investissements sur le segment, avec près d’un milliard de dollars déjà consentis dans cette démarche de promotion des énergies renouvelables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur