L’écoute des mobiles plus simple que prévue

Cloud

Deux chercheurs israéliens affirment avoir mis au point une méthode pour briser le secret des communications de téléphones GSM.

Le propos pourrait faire sourire, s’il n’émanait de deux des meilleurs spécialistes mondiaux de la cryptographie. Adi Shamir et son collègue Alex Biryukov de l’Institut Weizmann (Israël) affirment savoir comment briser l’intégrité des communications des téléphones GSM. Adi Shamir n’est pas un inconnu. On lui doit, avec ses collègues Ron Rivest et Leonard Adleman, l’algorithme de cryptographie RSA, l’un des plus largement utilisé dans le monde.

Gardée secrète, la nouvelle a fini par filtrer dans les listes de discussion spécialisées d’Internet, incitant les chercheurs à confirmer leur découverte. L’algorithme A5/1 en vigueur dans les appareils GSM est sur le point d’être vaincu. Non pas avec des outils surpuissants qui avaient déjà réussi à le faire, mais avec un simple PC un peu musclé. Les conversations des 200 millions d’utilisateurs de mobilles GSM, dont les millions de clients d’Itineris et de SFR, ne peuvent donc plus être considérées comme protégées contre les oreilles indiscrètes.

Interrogé par le New York Times, le porte-parole d’Omnicom, un opérateur de GSM américain, estime que les affirmations des chercheurs sont “ridicules“. Le quotidien américain cite également un expert en cryptographie qui considère que ses collègues sont près du but.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur