Les lecteurs d’e-books passent enfin à la couleur

Cloud

La société E-Ink, spécialisée dans l’e-paper, a mis au point une technologie d’encre électronique en couleurs, baptisée Triton. Le fabricant chinois Hanvon l’intègrera dans sa prochaine liseuse en 2011.

Les lecteurs d’e-books se mettent enfin à la couleur. La société E-Ink, le principal fournisseur de papier électronique pour plusieurs fabricants de liseuses, comme le Kindle d’Amzon ou encore le Reader de Sony, vient de perfectionner sa technologie d’e-paper, en y intégrant la couleur, en lieu et place du traditionnel noir et blanc.

Cette nouvelle technologie d’affichage sur support souple, baptisée Triton par E-Ink, sera officiellement présentée lors du salon FPD Trade Show de Tokyo en avril prochain.

Selon E-Ink, cette technologie d’affichage en couleurs est particulièrement bien adaptée aux images fixes dispensées par les lecteurs d’e-books, comme les illustrations, les graphiques, les photos ou les cases de bandes dessinées.

Comme la technologie d’encre électronique en noir et blanc, Triton ne provoque pas de scintillement excessif et est également économe en énergie.

Le premier constructeur à se lancer dans l’élaboration d’une liseuse en couleurs devrait être le fabricant chinois Hanvon, qui devrait commercialiser en mars prochain, d’abord en Chine, le premier lecteur de livres électroniques à utiliser la technologie Triton, doté d’un écran tactile de 10 pouces.

Barnes & Noble propose déjà une version en couleur du Nook. Seul inconvénient : cette version d’e-book dispose d’un rétro-éclairage, entraînant une surbrillance et une lecture peu confortable sur la durée.

L’arrivée de cette nouvelle technologie d’E-Ink devrait inciter les consommateurs à davantage se tourner vers les e-books.

Selon le cabinet d’études DisplaySearch, les revenus générés par le marché des liseuses devrait  passer de 431 millions de dollars, en 2009, à 9,6 milliards en 2018.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur