L’Education nationale fait passer 2500 serveurs en plus sous Linux

Cloud

C’est la poursuite d’un mouvement de migration sous Red Hat Enterprise Linux
enclenché par ce ministère en 2004.

Revendiquant l’usage du système d’exploitation Linux sur 95% de ses serveurs, le ministère de l’Education nationale annonce aujourd’hui qu’il va faire migrer ses derniers serveurs AIX vers Red Hat d’ici la fin de l’année 2007. Rien de surprenant à cela puisque le groupe au chapeau rouge équipe déjà une partie des serveurs de ce ministère depuis 2004.

Selon un communiqué diffusé par l’éditeur, ce sont désormais les 2500 serveurs d’application répartis dans les 30 rectorats du territoire qui vont migrer vers sa distribution. Considérés comme critiques, ceux-ci gèrent l’ensemble des services académiques (gestion financière, RH, gestion administrative, gestion des élèves, des examens?).

Toujours selon Red Hat, cette migration permettrait au ministère, de “se libérer des contraintes liées aux choix de solutions trop propriétaires”. L’éditeur cite enfin Michel Affre, responsable des systèmes d’information dédiés aux académies, pour qui le “support” a été un argument clef dans le choix de la distribution Red Hat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur