L’EEE PC d’Asus confiné au marché de niche

Mobilité

Lesordinateurs ultra portables à bas coût ne vont pas changer le marché, selon IDC.

D’après les experts, malgré toute la publicité qui leur a été faite récemment, les PC ultra-portables Ultra Low-Cost vont demeurer dans un marché de niche, et ne deviendront pas des ‘blockbusters’. IDC a déterminé que les périphériques connaîtront principalement le succès en tant qu’outils informatiques mobiles secondaires, dans certains pays et sur les marchés de l’éducation.

“Les clients ont adopté l’idée du PC, particulièrement du PC portable, comme périphérique personnel, et non pas comme produit domotique”, a déclaré Bob O’Donnell, vice président chez IDC. Cette conception a mené à l’introduction d’ordinateurs portables de tailles et de formes de plus en plus variées, ainsi qu’à des PC de plus en plus spécialisés. “Economiques et compacts, les ordinateurs portables fournissant un accès simple et rapide à Internet via des hotspots Wi-Fi occupent une place importante sur ce marché naissant. Il s’agit des premiers ordinateurs jetables'”.

IDC argumente que les ordinateurs portables à très bas coûts sont plus susceptibles d’être adoptés comme périphériques informatiques secondaires, utilisés principalement pour des activités en ligne et transportés plus souvent que les PC portables classiques.

“Malgré son potentiel, l’ordinateur portable Ultra Low-Cost ne va pas être accepté par tous les clients” a déclaré O’Donnell. “L’écart tarifaire entre les ordinateurs portables complètement équipés ne sera pas élevé et de nombreux clients choisiront de payer un peu plus cher pour disposer d’un PC portable complètement équipé et de taille normale.”“De plus, les fabricants de PC, conscients des marges minuscules de ces produits, vont faire la promotion des portables Ultra Low-Cost comme produits complémentaires, et non pas comme produits de remplacement, et feront toujours face à certains défis pour les rendre profitables.”

IDC prévoit une augmentation des commandes internationales d’ordinateurs PC Ultra Low-Cost, de moins de 500 000 unités en 2007 à plus de neuf millions en 2012. Mais à cause de prix de vente moyens assez bas, les revenus mondiaux seront inférieurs à 3 milliards de dollars en 2012.

En pourcentage du marché PC grand public total, ces périphériques vont demeurer au-dessous de 5 % sur la période évaluée. Toutefois, les ordinateurs portables Ultra Low-Cost pourraient se placer sur plus d’un tiers du marché de l’éducation d’ici 2012.

IDC définit un PC ultra-portable Ultra Low-Cost comme un PC portable à clapet d’un prix inférieur à 500 dollars, équipé d’un écran mesurant entre 7 et 10 pouces de diagonale, fonctionnant avec un système d’exploitation complet, capable de prendre en charge des applications tierces, avec clavier et carte haut débit sans fil. On peut notamment citer dans cette catégorie l’Asus Eee PC et le One Laptop Per Child XO ou encore le Classmate d’Intel.

Traduction de l’article Ultra low-cost laptops to remain niche de Vnunet.com en date du 9 mai 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur