L’EeeBox : un ordinateur acheté, un virus offert

Cloud

Certains modèles de l’ordinateur de bureau low cost d’Asus sont contaminés, dès leur sortie d’usine, par un virus capable de se répliquer.

Vous n’aurez même pas le temps de l’utiliser, que votre nouvel EeeBox signé Asus sera déjà attaqué par un virus. Le constructeur taïwanais vient en effet d’annoncer dans un communiqué que son mini-PC de bureau serait déjà infesté par un virus dès la sortie d’usine.

Seuls les clients japonais ont pour le moment été avertis de ce problème. Asus n’a pas précisé si d’autres avaient été touchés. Rappelons qu’en France, l’EeeBox est commecialisé depuis le 8 septembre dernier. Identifiable sous le nom “recycled.exe”, ce malware est présent sur la partition D: du disque dur. Seul souci : il migre. En effet, aussitôt cette partition lancée, le virus se propage à l’espace C:. Et il peut aussi peut aussi bien infecté les périphériques connectés à l’ordinateur.

Mais rien n’est irréversible : l’utilitaire de suppression de malwares de Windows XP peut se débarrasser du virus, à condition d’activer la dernière mise à jour. Quant au constructeur taïwanais, il n’explique pas encore comment ce virus a pu se propager sur plusieurs machines au sein même de l’usine de fabrication.
Si vous êtes inquiets, sachez que les modèles touchés répertoriés par Asus sont l’EeeBoxB202-B, l’EeeBoxB202-W, l’EBXB202BLK/VW161D, l’EBXB202WHT/VW161D-W et l’EBXB202BLK/VK191T.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur