L’effet iPhone 3G S

MobilitéSmartphones
0 0

L’iPhone d’Apple a bouleversé le marché des smartphones, quitte à titiller les constructeurs leaders. Entre innovations, marketing et recherche de business models liés à l’Internet mobile, l’iPhone (et sa nouvelle version iPhone 3G S) suscite la curiosité voire la convoitise…

(Réactualisation : 20/05/2010) C’est indéniable : en introduisant l’iPhone, Apple a réussi son entrée dans le monde des smartphones. La « marque à la pomme  » a écoulé 21 millions d’exemplaires de l’iPhone (2G et 3G ) dans le monde depuis son lancement en décembre 2007. Et l’arrivée du nouveau modèle iPhone 3G S en juin a été remarquée : un million d’unités écoulées en trois jours de commercialisation.

Bluffant. Surtout pour les acteurs télécoms traditionnels qui ne s’attendaient pas à une telle leçon de la part d’une firme ayant surtout marqué le monde informatique. Mais, avec du recul, qui avait cru au succès de l’iPod sur le marché des baladeurs numériques (150 millions d’exemplaires vendus depuis son introduction en 2001) ?

Dans le segment ultra-concurrentiel des smartphones, Apple doit consolider ses positions face aux mastodontes du secteur comme Nokia ou BlackBerry-RIM.

Quels sont les secrets de l’iPhone ? L’introduction de la 3G a boosté les ventes car elle favorise l’usage des applications mobiles disponibles dans l’App Store d’Apple (35 000 applications, un milliard de téléchargements). Le smartphone d’Apple a aussi donné un coup d’accélérateur à la dimension « full tactile » des terminaux.

Dans une dimension quasi-mystique, Steve Jobs, le charismatique co-fondateur d’Apple, parvient à capter l’attention des consommateurs passionnées par l’univers des marques phares de la firme (Mac, iPod, iPhone…). Les écoles d’e-marketing ont un cas passionnant de buzz à étudier : l’art de disséminer au compte-goutte l’information liée aux nouveautés produits Apple afin de susciter l’envie.

Autre botte secrète d’Apple : sa capacité d’imposer ses modèles économiques à ses partenaires. On l’a vu avec la stratégie d’exclusivité élargie au monde entier (AT&T aux Etats-Unis par exemple) même si l’on constate des brêches dans le système (voir la fin du contrat d’exclusivité liant Orange et Apple pour la commercialisation de l’iPhone en France).

L’innovation reste au centre de ses préoccupations : si le marché de l’Internet mobile décolle enfin, c’est grâce à l’iPhone et son éco-système (fermé) de développement d’applications.

L’élan est donné, l’approche peut évoluer. C’est le principal.

Retrouvez les articles les plus récents sur l’iPhone diffusés sur ITespresso.fr, consultez la liste ci-dessous (les plus récents en haut).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur