Legato : ‘Les entreprises croulent sous le mail’

Cloud

Legato, société spécialisée dans la gestion du stockage de données pour entreprise, remarque dans une étude que plus d’un tiers des entreprises perdent des courriers électroniques vitaux alors que selon elle, de plus en plus d’entreprises utilisent le courrier électronique comme confirmation écrite d’accords ou de commandes.

“Plus de 69 % des entreprises déclarent que la messagerie électronique est une forme acceptable et légale de confirmation écrite pour un large éventail de processus métier tels que l’accord ou l’acceptation d’une commande”, révèle une étude que publie Legato. Dans le même temps, le spécialiste des logiciels de gestion du stockage des données pour l’entreprise annonce que 38 % de ces mêmes entreprises reconnaissent avoir perdu des courriers électroniques à cause de problèmes techniques, d’attaques virales et d’autres problèmes informatiques.

Selon l’étude, 46 % des entreprises interrogées déclarent que leur volume de courriers électroniques a doublé en l’espace de deux ans et 85 % indiquent qu’elles reçoivent désormais jusqu’à 100 courriers électroniques par jour. Dès lors 31 % des entreprises interrogées déclarent supprimer les courriers électroniques tous les mois, 31 % toutes les semaines et 7 % tous les jours. Toutefois, 69 % des réponses données lors de l’enquête indiquent que les entreprises ont un système de stockage du courrier électronique en place.

Problème de stockage

Malgré l’augmentation inexorable du nombre d’e-mails, 31 % des entreprises interrogées ne peuvent toujours pas recevoir l’ensemble de leur courrier électronique à cause d’un manque de capacité de leur système de messagerie existant. Enfin, dernier point, 85 % des réponses indiquent que plus de 50 % des courriers électroniques envoyés ou reçus sont d’origine interne.

Une étude qui, bien sûr, vient renforcer la position de Legato sur ce secteur. L’entreprise dispose en effet d’une solution EmailXtender qui gère et conserve automatiquement le courrier électronique et les pièces jointes sous Microsoft Exchange/Outlook, Lotus Domino/Notes, Unix Sendmail et Bloomberg Mail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur