LeJDD.fr se lance dans l’information en continu

Mobilité
Information - news

Le Journal du Dimanche sort une nouvelle version de son site Web avec une
vraie équipe de rédacteurs. Un projet Lagardère Active Media réalisé en 40 jours
avec Newsweb.

Comment réveiller un titre de journal sur le Web “à la sauce Didier Quillot” ? Le nouveau président de Lagardère Active Média (LAM) vient de passer aux travaux pratiques en lançant la nouvelle version du site Internet du Journal du Dimanche, qui avait fait son apparition en décembre 2005. Certes, une première mutation du titre était déjà intervenue avec une nouvelle maquette du journal papier en mai 2006. Mais, côté Web, la procédure a été accélérée.

“Nous avons monté le projet en 40 jours”, reconnaît Hugues Dangy, cofondateur de Newsweb du nom d’une société Internet spécialisée dans l’édition de sites thématiques (Sports.fr, Boursier.com?) mais aussi de divertissement (comme Sport4Fun, un service ludique autour des paris sportifs). L’acquisition de Newsweb par LAM vient d’être bouclée officiellement.

Le pari est audacieux : LeJDD.fr, une contraction de Lejournaldudimanche.fr, sera un site news gratuit à part entière avec un fil d’information qui a vocation à être réactualisée en permanence. Histoire de concurencer le Journal permanent du site Internet du Nouvel Obs mais aussi tous les sites d’information générale, que ce soit LeMonde.fr ou LeFigaro.fr.

Pour le développement de ce site Web, les responsabilités sont partagées. Jacques Espérandieu, Directeur de la rédaction centrale du Journal du Dimanche, supervise la partie éditoriale tandis que la partie opérationnelle est gérée par Newsweb.

“Nous visons à terme une véritable stratégie bi-média”, insiste Jacques Espérandieu. Ce qui implique un engagement de l’équipe rédactionnelle à la fois sur la production papier et le Web dans la lignée de ce que Libération veut élaborer. Une évolution qui est loin d’être naturelle au sein des groupes de presse traditionnels.

En attendant un accord sur les droits d’auteur

Une équipe d’une dizaine de rédacteurs Web travaillent sur l’information en continu mais les journalistes de la rédaction papier “sont appelés à participer sur la base du volontariat”, précise Jacques Espérandieu. En attendant un accord sur les droits d’auteur soit signé (les négociations n’ont pas débuté). Côté Newsweb, Hugues Dangy assure que cela ne gênera nullement la reprise sur le Web de la plupart des contenus publiés dans le journal papier.

Une partie communautaire est également ouvert avec l’appui de blogs. Ainsi, sur Internet, le JDD a déjà lancé à l’occasion de l’élection présidentielle Generation2007.fr, un blog visant les 18-35 ans et ouvert en partenariat avec Europe2.

Les sources de revenus escomptés sont traditionnelles pour un site média : la publicité voire la revente de contenus. La commercialisation des espaces publicitaires est prise en compte par la régie Newsweb. Là encore, ce n’est pas forcément évident de monter des offres de couplage avec la régie papier qui se révèle être Publiprint, la régie publicitaire du Figaro. Pour comprendre cette singularité, il faut rappeler que Le Journal du Dimanche est un titre détenu à 60% par LAM et 40% par le groupe Figaro.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur