Lendix accueille la BEI dans son fonds de cofinancement d’entreprises

EntrepriseLevées de fonds
lendix-bei

La Banque européenne d’investissement abonde de 18,5 millions d’euros le fonds de cofinancement d’entreprises que Lendix a adossé à sa plate-forme de crowdlending.

À 90 millions d’euros, Lendix a atteint le montant cible du fonds de co-investissement associé à sa plate-forme de crowdlending (prêt participatif à destination des TPE/PME).

En avril dernier, Bpifrance avait annoncé sa souscription. La Banque européenne d’investissement a fait de même ce lundi 3 juillet 2017. Elle injecte, au travers du Fonds européen d’investissement, 18,5 millions d’euros.

Le partenariat a été officialisé au siège social de Lendix (Paris 9e), en présence de ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Il vise à favoriser le financement des entreprises françaises, mais aussi espagnoles et italiennes.

Les services de Lendix couvrent depuis peu ces deux pays. Le lancement du premier projet en Espagne remonte en l’occurrence au mois de février. L’ouverture à l’Italie est effective depuis le mois de mai avec, pour commencer, une PME des télécoms cherchant à financer l’ouverture de points de vente et une TPE dans le secteur des énergies pour financer la distribution de carburant à sa station-service.

Les sommes empruntées depuis le démarrage des activités de la plate-forme en avril 2015 avoisinent les 100 millions d’euros, pour environ 250 projets financés, dont une quarantaine à plus de 500 000 euros. Environ 18 millions d’euros ont été remboursés, avec quelque 3 millions d’euros d’intérêts.

Un tiers de particuliers

Les statistiques arrêtées au 31 mai 2017 font état de 8 000 prêteurs « actifs ». Le montant moyen des levées, lui, diminue progressivement, approchant des 100 000 euros, pour des prêts d’une durée moyenne de 4 ans et demi.

Quand bien même les entreprises sélectionnées ont en commun d’avoir un chiffre d’affaires annuel supérieur à 250 000 euros, d’être profitables et de présenter « une capacité de remboursement suffisante », Lendix fait état de cinq défauts de paiement, représentant 0,69 % des montants empruntés.

Dans la distribution actuelle, les particuliers représentent 31,5 % des investisseurs ; les family offices, 33,56 %… et les institutionnels, 34,88 %.

Dans cette catégorie figurent des acteurs comme CNP Assurance, Matmut et Zencap AM (groupe OFI), tous trois entrés au capital de Lendix au printemps 2016 à l’occasion d’un tour de financement de 12 millions d’euros* auquel avaient participé des actionnaires historiques parmi lesquels Partech Ventures et la Banque Wormser Frères.

* L’opération avait été communiquée quelques jours après que Lendix eut officialisé l’acquisition de son concurrent Finsquare.

Crédit photo : Lendix (de gauche à droite, Olivier Goy, président du directoire ; Gérard Degonse, président du comité de supervision ; Patrick Tassin de Nonneville, directeur général)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur