Lente adoption de la voix sur Wi-Fi en entreprise

Mobilité

Malgré un avenir plutôt prometteur, les entreprises tardent à adopter la technologie de voix sur Wi-Fi.

Selon une nouvelle étude d’ABI Research, la voix sur Wi-Fi a commencé à envahir le marché grand public, mais certains facteurs freinent temporairement son adoption dans les entreprises. “L’avenir semble assez prometteur, mais il faudra attendre encore un peu avant que la voix sur IP devienne une application horizontale intéressante pour les grandes entreprises”, indique Stan Schatt, vice-président et directeur de recherche chez ABI Research.

“Les utilisateurs précoces de la technologie Wi-Fi, qui ont des besoins spécifiques, ont adopté rapidement cette technologie dans certains segments verticaux tels que la santé, la distribution, la fabrication et les services de réception. Les grandes entreprises, en revanche, affichent une attitude plus prudente.”

Stan Schatt pense qu’il reste encore plusieurs obstacles à lever, et en particulier la complexité de cette technologie embryonnaire. Dans la plupart des cas, la voix sur Wi-Fi exige une importante collaboration entre les fabricants et les fournisseurs de composants individuels au niveau des téléphones et des réseaux.

“La voix sur Wi-Fi pour les entreprises est un marché complexe car elle suppose l’interaction de nombreuses technologies disparates“, explique l’analyste. “Cela suppose donc de mettre en place de nombreux partenariats. Or, certains fournisseurs sont meilleurs que d’autres en la matière. Cisco Systems, Trapeze Networks, Xirrus Networks, DiVitas Networks et la division SpectraLink de Polycom ont réussi à trouver des modèles de partenariat correspondant à leurs besoins et à des marchés de niche.”

Le manque de normes à l’échelle de l’industrie pose également problème. La Wi-Fi Alliance ne devrait pas se pencher sur l’interopérabilité des équipements de voix sur Wi-Fi d’entreprise avant le printemps 2008.

“Les fournisseurs se sont engagés dans des solutions propriétaires, ce qui signifie que l’on est actuellement obligé de choisir une solution d’un fournisseur spécifique”, explique Stan Schatt. “Le début des tests de certification sur les téléphones Wi-Fi professionnels marque encore un long chemin à parcourir avant que ce marché ne s’ouvre totalement.”

Traduction de l’article Experts talk up enterprise voice over Wi-Fi de Vnunet.com en date du 19 décembre 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur