Leo Apotheker…et les bas chez HP

Cloud

Les médias évoquent une possible éviction de Leo Apotheker, faute d’une stratégie claire. Le nom de Meg Whitman (ex-eBay) circule pour prendre le relais. Pour le moment, ce scénario n’est pas confirmé.

C’est le suspense de la nuit de mercredi à jeudi : Leo Apotheker sera-t-il poussé vers la sortie de HP ?

Les médias IT américains évoquent cette hypothèse. Mais elle n’est pas confirmée à l’heure actuelle (01h00, heure de Paris).

L’ex-patron de SAP serait congédié, onze mois après avoir pris ses fonctions de CEO chez HP.

Abandon de la stratégie WebOS, arrêt de la tablette TouchPad, rachat d’Autonomy (10,3 milliards de dollars), scission de la division PC, vision sur les services IT…HP tente d’adopter un profil susceptible de plaire aux marchés et de générer des nouveaux business mais la stratégie manque de clarté.

Mais cela ne passe pas toujours auprès de la communauté des analystes et des marchés financiers qui sanctionnent le titre HP.

Surtout lorsqu’on révise à plusieurs reprises à la baisse les prévisions de ventes d’HP sur 11 mois, souligne Silicon.fr.

Mercredi, les rumeurs de départ a engendré une certaine fébrilité à la Bourse : + 7% à Wall Street pour le titre HP ce mercredi.

Un conseil d’administration jugé crucial était attendu avec une possible démission de Leo Apotheker  de son poste de CEO.

Des médias comme CNN Money ou AllThingsDigital ont lâché un nom pour la succession : Meg Whitman.

L’ex-PDG d’eBay pendant 10 ans (1998 – 2008) est membre du conseil d’administration de HP à titre intérimaire après avoir tenté de décrocher le poste de gouverneur de la Californie.

Elle occupe des fonctions de conseiller stratégique auprès du fonds Kleiner Perkins Caufield & Byers (KPCB).

Les enchères montent (trop?) vite pour la succession…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur