Les 350 millions de membres de Facebook pourront mieux protéger leur vie privée

Cloud

Alors que Facebook vient de franchir la barre des 350 millions de membres, son P-DG Mark Zuckerberg annonce l’arrivée prochaine de nouveaux outils leur permettant de mieux protéger leurs données privées.

La machine Facebook n’est pas prête de se gripper. Dans une lettre ouverte à ses utilisateurs publiée sur le blog officiel du site communautaire, Mark Zuckerberg, son fondateur et P-DG, affirme que Facebook vient cette fois-ci de dépasser la barre des 350 millions de membres.

Le cap des 300 millions de membres avait été franchie il y a deux mois et demi, en septembre dernier.

En  outre, Facebook compte très vite améliorer la protection et la gestion des données personnelles de ses utilisateurs. Dans cette perspective, Mark Zuckerberg a annoncé que les réseaux régionaux seraient bientôt supprimés.

Depuis la création de Facebook, ces réseaux régionaux permettent à des étudiants, à qui le réseau était d’abord destiné, de facilement retrouver des camarades en fonction du nom de leur école, de leur université ou de leur ville de résidence. Raison invoquée de cet arrêt : ces types de réseaux ont tellement grossi qu’ils n’ont plus de raison d’exister, et ils ne sont pas non plus en mesurer de protéger au mieux les données confidentielles des membres.

C’est aussi pour cela que Facebook va rapidement renforcer ses règles de protection de la vie privée sur son réseau social en définissant de nouveaux paramètres d’utilisation. Ainsi, le site communautaire va se parer de nouveaux filtres offrant à un membre de définir des règles d’accès pour chaque élément de son profil.

D’ici la fin décembre, les membres de Facebook pourront utiliser sur leur page de nouveaux outils, faciles à utiliser selon Mark Zuckerberg, qui permettront de restreindre ou d’ouvrir plus largement l’accès à différents éléments de son profil à des utilisateurs donnés en réglant le niveau de confidentialité.

Par exemple, des informations concernant son parcours professionnel ne pourront être ouvertes qu’à ses amis, tandis qu’une série de photos pourra être consultée par l’ensemble des réseaux de ses amis.

Facebook souhaite ainsi garder la confiance de ses membres, à l’heure où le réseau social a mis le cap sur la rentabilité. Il prévoit ainsi de réaliser un chiffre d’affaires de l’ordre de 500 millions de dollars cette année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur