Les accélérateurs de Mac se positionnent

Cloud

Les fabricants de cartes accélératrices pour Mac, comme Newer Technologies ou Sonnet Technologies, proposent des rabais importants pour une période limitée, aux Etats-Unis. Cette annonce fait suite à l’indication qu’elles fourniraient les pilotes nécessaires au bon fonctionnement de MacOS X sur leurs produits. Ces rabais annoncent-ils une ruée vers le “siliconage” des vieux Mac ? Voire…

Deux des plus importants fabricants de cartes accélératrices tentent-ils de profiter de l’arrivée de MacOS X pour gonfler leurs ventes ? Quelques événements de ces deux dernières semaines tendent à le démontrer (voir notre édition du 27 septembre 2000). Après les rapports d’installation, puis d’utilisation et enfin l’engouement généralisé pour MacOS X, certains constructeurs et éditeurs commencent à occuper le terrain (voir notre édition du 27 septembre 2000). C’est le cas de Newer Technologies et de Sonnet Technologies qui ont commencé par annoncer que leurs produits seraient compatibles avec MacOS X, malgré les indications d’Apple, qui assure que le système d’exploitation ne fonctionnera que sur les machines équipées de G3 et de G4 d’origine.

Les deux constructeurs d’upgrades indiquent quant à eux que le nouveau système fonctionnerait sans problème sur les machines équipées de leurs cartes. Déjà, les machines construites avec les supports ZIF ne posent apparemment aucun problème lors de l’installation de la bêta publique. Mais cela paraît normal, car dans cette configuration, le processeur est changé directement. Ce n’est pas le cas des autres machines, sur lesquelles les cartes accélératrices s’installent sur un port spécifique (PCI, NuBus ou L2 en général). L’appel des ressources des processeurs qui s’y trouvent nécessite l’implantation d’une extension logicielle.

Le nombre de machines compatibles avec ces accélérateurs est particulièrement impressionnant. Et les réductions de 100 à 130 dollars (environs 750 à 975 francs) ajoutent de l’attrait à une solution qui permet de faire monter en puissance un vieux Mac arrivé à bout de souffle après des années de bons et loyaux services. La vitesse d’exécution ne sera, bien entendu, jamais aussi élevée que sur une machine neuve. Il ne faut pas se leurrer : la carte mère, d’une conception ancienne, freine en général la pleine puissance des processeurs. Mais le saut de puissance est notable et permet à un vieux Mac de rester dans la course.

Ces annonces, qui permettent aux constructeurs d’occuper le terrain, laissent présager un effort de vente lors de la sortie de la version commerciale de MacOS X. Si la période de rabais dure jusqu’au 31 octobre, cette promotion est annoncée comme chronique et laisse à penser que de nouveaux rabais sont à prévoir. Une bonne solution pour passer à OS X, sans avoir à racheter un Mac… à condition de pouvoir également faire passer la mémoire vive à 128 Mo.

Pour en savoir plus :

* Le site de Newer Technologies (en anglais)

* Le site de Sonnet Technologies (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur