Les alertes virales aussi nuisibles que le spam

Cloud

Selon un expert IT, les notifications virales émises par les logiciels de sécurité créeraient autant de trafic inutile que celui généré par les spammeurs.

Les alertes générées par les logiciels antivirus seraient aussi nuisibles que les spams qui encombrent les boîtes aux lettres des utilisateurs, selon un analyste du cabinet Ferris Research.

“De nombreux produits ou services de sécurité vous avertissent lorsqu’ils détectent un virus dans un message entrant. Le problème est que la plupart des e-mails infectés par un virus sont désormais envoyés non pas par des utilisateurs mais par d’autres virus”, explique Richi Jennings. “C’est effectivement du spam. Les auteurs de virus utilisent souvent les mêmes listes de destinataires que les spammeurs et contacter le présumé expéditeur du message n’a pas de sens car son adresse est probablement falsifiée.”

Nick Bowman, porte-parole de l’éditeur d’antivirus McAfee, a répondu à ces allégations. “Il a raison quand il dit qu’un logiciel antivirus qui avertit l’expéditeur ou le destinataire d’un message infecté crée de ce fait un trafic supplémentaire et que de nombreux virus utilisent le spoofing avec le même résultat.”

Cependant, explique Nick Bowman, un bon logiciel de sécurité ne fera pas suivre automatiquement les notifications afin de limiter le volume du trafic. “Les logiciels antivirus peuvent être configurés de façon à prévenir les expéditeurs et destinataires s’ils le désirent, mais c’est une chose que McAfee ne recommande pas”, précise-t-il. “Ce dont parle Richi Jennings est un sujet qui a été souligné et débattu il y a au moins deux ou trois ans. Ce n’est plus un problème depuis quelque temps déjà.”

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 3 avril 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur