Les Athlon au service des puces 64 bits d’AMD

Mobilité

Pas facile de concevoir des processeurs 64 bits quand on n’a que des puces 32 bits sous la main. Seule solution pour leur mise au point : l’émulation logicielle.

Dans la course aux 64 bits qui l’oppose à Intel, AMD se montre plus que jamais réactif. Le fondeur de Sunnyvale a passé, le 17 janvier 2001, un accord avec la société suédoise VirtuaTech qui va fournir VirtuHammer, une application personnalisée du logiciel Simics, pour simuler le fonctionnement des futurs processeurs 64 bits Hammer à partir d’ordinateurs équipés d’Athlon 32 bits.

Hammer permettra aux développeurs de tester et déboguer leurs logiciels en parallèle au développement du futur processeur basé sur l’architecture X86-64 qui garantit la compatibilité avec les applications 32 bits. Les éditeurs partenaires pourront ainsi sortir leurs produits (systèmes d’exploitation, outils et applications 64 bits) en même temps que la commercialisation des futurs processeurs Hammer. Cet accord avec VirtuTech vient compléter l’officieux partenariat qu’AMD développerait avec Transmeta (voir édition du 4 janvier 2001) pour fournir aux développeurs des machines équipées de processeurs Crusoe pour émuler l’architecture x86-64 d’AMD.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur